NOUVELLES
25/10/2015 05:32 EDT | Actualisé 25/10/2015 05:32 EDT

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix des États-Unis

ASSOCIATED PRESS
Mercedes driver Lewis Hamilton, of Britain, celebrates after winning the world championship win his victory at the Formula One U.S. Grand Prix auto race at the Circuit of the Americas, Sunday, Oct. 25, 2015, in Austin, Texas. (AP Photo/John Locher)

Le Britannique Lewis Hamilton a rejoint dimanche des légendes de la Formule 1 comme Ayrton Senna, Niki Lauda et Jackie Stewart.

Il a décroché, à 30 ans, son troisième titre mondial, et son deuxième d'affilée, grâce à sa victoire dans le Grand Prix des États-Unis.¸

Avant les trois dernières courses de la saison, Hamilton a tué tout suspense: avec ses 327 points, il ne peut plus être rejoint en tête du classement général du Championnat du monde.

Il dispose de 76 points d'avance sur Sebastian Vettel (Ferrari) et 80 sur son coéquipier Nico Rosberg alors qu'il reste un maximum de 75 points à empocher.

« C'est le plus beau jour de ma vie, c'est incroyable », a déclaré Hamilton, en pleurs, après avoir franchi la ligne d'arrivée.

Après avoir rangé sa monoplace, il s'est précipité dans les bras de ses mécaniciens qui, deux semaines plus tôt en Russie à Sotchi, avait fêté le titre mondial des constructeurs.

Au terme des 56 tours disputés sous un ciel relativement clément après deux jours de déluge, Hamilton a devancé son coéquipier Nico Rosberg et l'Allemand Sebastian Vettel.

Il a empoché sa victoire la plus importante de l'année -la 10e cette saison, la 43e de sa carrière- en profitant d'un faux pas de Rosberg, alors en tête et victime d'un travers à quelques tours de l'arrivée.

Galerie photo Les 10 Grand Prix de F1 les plus chers du monde Voyez les images