NOUVELLES
24/10/2015 12:11 EDT | Actualisé 24/10/2016 01:12 EDT

Espagne/9e journée: Navas veille sur le Real, tombeur du Celta

Invincible Keylor Navas, invincible Real Madrid! Protégé par son épatant gardien costaricien, le leader merengue s'est imposé dans une ambiance électrique face au Celta Vigo (3-1), son dauphin, confortant sa première place du Championnat d'Espagne samedi lors de la 9e journée.

Il n'y a plus qu'une équipe invaincue en Liga et c'est le Real: un but précoce de Cristiano Ronaldo (8e), son septième dans cette Liga, et des buts des latéraux brésiliens Danilo (23e) et Marcelo (90e+5) ont permis aux Madrilènes d'infliger aux Galiciens leur première défaite de la saison. Et ces derniers ont progressivement perdu leurs nerfs, réduits à dix contre onze juste avant l'heure de jeu, même si Nolito a enflammé la fin de match d'une frappe splendide (85e).

Au classement, le Real (21 pts) prend trois longueurs d'avance en tête sur le Celta (2e, 18 pts) et le FC Barcelone (3e, 18 pts), qui reçoit Eibar dimanche (17h15 GMT) avec la possibilité de revenir à hauteur des Madrilènes.

Dans un stade Balaidos à guichets fermés, Navas a encore été un mur au sein de la meilleure défense d'Espagne (3 buts encaissés). De fait, depuis le transfert avorté de David de Gea au Real cet été, une opération qui a bien failli l'expédier à Manchester United, le portier costaricien accumule les parades décisives et les prestations de classe avec le Real.

Samedi après-midi, c'est lui qui a permis au club merengue de mener 2-0 à la pause alors que le Celta aurait pu rentrer aux vestiaires avec l'avantage.

Navas a signé une demi-douzaine de parades spectaculaire pour maintenir sa cage inviolée: ballon capté sur une tête trop molle de Fabian Orellana (16e), belle détente horizontale pour écarter une frappe du même Orellana (17e), rebelote sur un tir lointain de Jonny (26e)...

- Nolito détonateur, Marcelo buteur et sauveur -

Agile tel un chat, Keylor a aussi détourné un coup franc de Daniel Wass (33e), a sorti une parade réflexe sur une tentative de Iago Aspas à bout portant après un festival de Nolito (40e) et a encore écoeuré le Celta en repoussant une tête brûlante sur un coup franc (43e).

Bref, le gardien a veillé sur le Real, qui a livré une prestation solide dans la lignée du match nul obtenu mercredi face au Paris SG en Ligue des champions (0-0). Malgré un effectif toujours très diminué par les blessures (Karim Benzema, Gareth Bale, James Rodriguez...) et malgré le court délai entre son déplacement à Paris et celui à Vigo, le club madrilène a bien contenu et bien contré le Celta.

En attaque, les jeunes Lucas Vazquez et Jesé ont fait parler leur vitesse, bien épaulés par Marcelo, qui a clos le score lorsque le Celta poussait pour égaliser (90e+5). Sur le premier but, c'est Lucas qui centre pour Ronaldo, buteur sur une frappe en déséquilibre (8e). Et sur le deuxième, Jesé lance dans l'espace Danilo, qui a tout le temps d'ajuster le gardien galicien (23e).

Vigo a certes essayé de réagir mais sa furia a été trop désordonnée et Gustavo Cabral a été expulsé pour un second carton jaune reçu pour contestation (57e). Aussitôt, le ton est monté et les cartons ont plu sur les Galiciens, frustrés par un tel scénario.

D'autant que l'une des rares fois où Navas s'est troué, l'infatigable Marcelo a écarté sur sa ligne la frappe de Nolito (72e). Certes, le même Nolito a enfin battu Navas d'une merveilleuse frappe enroulée (85e), soit son 7e but dans cette Liga, mais cela n'a pas suffi pour le Celta.

Le Real Madrid, lui, se contentera volontiers de cette victoire au forceps. A moins d'un mois du clasico face au FC Barcelone, le 21 novembre, quelle équipe pourra percer le mur merengue?

jed/pyv