NOUVELLES
24/10/2015 01:04 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Diplomates abattus: les deux Chinois arrêtés ont été renvoyés en Chine

Les deux diplomates chinois arrêtés après les meurtres par balle de deux de leurs collègues à Cebu, dans le centre des Philippines, ont été renvoyés en Chine pour y être jugés, a annoncé Manille samedi.

"Ils (les suspects) sont partis la nuit dernière, un vol direct de Cebu à Xiamen", a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère philippin des Affaires étrangères Charles Jose.

"Oui, ils seront poursuivis en Chine", a-t-il précisé.

Le consul-général chinois de Cebu, la deuxième ville des Philippines, a été blessé à la nuque et deux de ses collègues ont été tués par balle mercredi dans une attaque survenue à l'heure du déjeuner dans le salon privé d'un restaurant, d'après la police.

Le mobile de cet incident reste inconnu et les fonctions exactes des suspects n'étaient pas clairement établies.

L'ambassade de Chine à Manille a toutefois précisé qu'il s'agissait de diplomates accrédités et qu'ils bénéficiaient de l'immunité, a ajouté M. Jose.

Le chef de la police de Cebu, Tom Banas, a expliqué à l'AFP que la police avait remis les deux suspects au ministère philippin des Affaires étrangères vendredi soir.

"J'ai été informé qu'ils avaient déjà été renvoyés en Chine", a-t-il précisé.

Jointe par l'AFP, la porte-parole de l'ambassade de Chine Li Lingxiao n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le personnel du restaurant où s'est déroulé le drame a expliqué à l'AFP qu'un groupe de neuf personnes s'était attablé dans un salon privé pour célébrer l'anniversaire du consul-général Song Ronghua.

Aucun témoin n'a assisté aux tirs. Mais les serveurs ont raconté qu'une dispute avait éclaté parmi les convives, qui avaient commandé un festin mais pas d'alcool.

Aux Philippines, la peine de mort n'existe pas contrairement à la Chine.

cgm/kb/coc/myl