NOUVELLES
24/10/2015 05:42 EDT | Actualisé 24/10/2016 01:12 EDT

Coupe du monde/Sölden/Géant - Hirscher à la poursuite de lui-même

L'Autrichien Marcel Hirscher, à la poursuite de lui-même et d'un cinquième gros globe pour égaler le Luxembourgeois Marc Girardelli, a cultivé durant l'été la motivation pour continuer à gagner, si possible dès dimanche lors du géant d'ouverture de la Coupe du monde de ski alpin à Sölden.

Il y a un an, le Salzbourgeois avait rendu fier tout un peuple en s'imposant largement sur le glacier du Rettenbach, devenant le premier Autrichien depuis Hermann Maier en 2005 à y triompher.

Même Benjamin Raich, de la vallée voisine, qui a pris sa retraite à 37 ans et presque autant de victoires (36) en Coupe du monde, n'y était pas arrivé.

Ce succès avait aussi amorcé une quatrième victoire consécutive d'Hirscher au classement général, un record.

Métronome des podiums, Hirscher a reconnu vendredi qu'il ne lui avait pas été facile de reprendre le cours des entraînements et qu'il avait dû trouver, avec son entraîneur, quelques innovations pour fuir la routine.

Comme ses partenaires de la +Wunderteam+, le Salzbourgeois a finalisé sa préparation sur une piste injectée de la station italienne de Val Senales (nord-est), dont une partie des remontées mécaniques appartient au président de la Fédération autrichienne de ski (OeSV).

Ainsi, les équipes autrichienne et italienne ont la priorité pour s'entraîner sur place, où ont été préparées des conditions de neige verglacée proches de celles qu'elles retrouveront à Sölden.

Premier favori à sa succession, Hirscher, âgé de 26 ans, reste comme d'habitude prudent. "Je ne sais pas où j'en suis par rapport à Alexis Pinturault et à Ted Ligety", grand maître du géant et triple vainqueur à Sölden (2012, 2013, 2014), avance-t-il.

- Duel annoncé avec Ligety -

Ligety apprécie la pente de Sölden, camp de base de l'équipe américaine en Europe, et aussi lieu de son premier Top 10 (8e) en 2005 avec le dossard 64.

Même si le géant n'est plus leur spécialité, depuis qu'ils ont élargi avec succès leur répertoire aux disciplines de vitesse, les Norvégiens Kjetil Jansrud et Aksel Lund Svindal, ce dernier de retour de blessure, devront marquer des points dans la discipline école pour arbitrer le duel Hirscher-Ligety annoncé au classement général.

Pinturault, âgé de 24 ans et le cadet des prétendants, n'en peut plus de patienter derrière Hirscher. La France non plus, qui attend un successeur à Luc Alphand, couronné en 1997. Le jeune Français, qui a encore étoffé son physique, veut se servir de l'expérience accumulée la saison précédente pour franchir le dernier palier.

En géant, l'Allemagne est elle particulièrement bien armée avec Fritz Dopfer et Stefan Luitz, même si Felix Neureuther n'est pas au mieux, ayant passé tout l'été à soigner son dos.

Le programme de dimanche :

Slalom géant messieurs

1re manche à 08h30 GMT, 2e manche à 11h45 GMT

asc/es