NOUVELLES
24/10/2015 12:54 EDT | Actualisé 24/10/2016 01:12 EDT

Allemagne: 10 sur 10 et 1000e victoire pour le Bayern, Robben marque d'entrée

Arjen Robben a marqué le premier but du 1000e succès du Bayern Munich en Championnat d'Allemagne pour son retour de blessure, 4-0 devant Cologne, samedi, donnant ainsi aux Bavarois un score parfait de 10 victoires en 10 journées.

"1000 victoires, c'est exceptionnel. C'est pour tous les entraîneurs, les supporteurs, les joueurs et les employés qui ont rendu ce succès possible", a sobrement commenté l'entraîneur Josep Guardiola après cette première en Bundesliga.

Robben, absent des terrains depuis début septembre et une blessure à un adducteur avec les Pays-Bas, a, en bon capitaine, sonné le réveil des Munichois pour oublier au plus vite la défaite à Arsenal en Ligue des champions (2-0).

"Je suis ravi pour lui. Sa qualité nous avait manqué. Arjen est non seulement un grand professionnel, mais possède du charisme et une mentalité, surtout dans les tête-à-tête", a ajouté Guardiola à propos de son attaquant.

"Il a encore besoin de temps, mais personne ne possède son sens du buts", a encore souligné le technicien catalan.

Au cours d'un match à sens unique, Arturo Vidal a doublé la mise en reprenant une passe de l'aile de Kingsley Coman cinq minutes plus tard (40e). Robert Lewandowski y est, évidemment, allé de son but (de la tête) pour porter à 13 son total de la saison et rester tranquille leader au classement des buteurs. De buteur, le Polonais s'est ensuite transformé en passeur décisif en obtenant un pénalty transformé par Thomas Müller (77e).

- Encore quatre buts pour Leverkusen -

Ce dixième succès de rang a déjà donné une avance de dix points aux triples tenants du titre sur leurs dauphins Dortmund, obligés de battre Augsbourg dimanche afin de maintenir un semblant de suspense en tête de la Bundesliga.

Wolfsburg a réalisé la bonne affaire du jour en allant l'emporter sur le terrain du promu Darmstadt 1 à 0 (but de Daniele Caligiuri, 78e), lui permettant de rester à un point de la 3e place occupée par Schalke, en déplacement à Mönchengladbach, 11e, en clôture de la journée.

Leverkusen reste 5e, avec une unité de moins que les Wolfs, après sa victoire 4 à 3 face à Stuttgart alors qu'il était mené 2-0 à la 54e minute après les buts signés Martin Harnik (50e) et Daniel Didavi (54e), puis 3-1.

Dos au mur mais follement encouragé par ses supporteurs, Leverkusen a d'abord réduit la marque par Karim Bellarabi (57e), mais pour voir Lukas Rupp ajouter un troisième but aux visiteurs trois minutes plus tard. En deux minutes, le défenseur Sebastian Boenisch (70e) et l'attaquant Javier Chicharito Hernandez (71e) ramenaient son équipe à égalité. Et c'est Admir Mehmedi (89e) qui a donné l'avantage, pour la première fois, aux locaux.

Comme en Ligue des champions où ils étaient menés 4 à 2 par l'AS Rome avant d'arracher un méritoire nul 4-4, Leverkusen a fait le spectacle, avec un succès pour récompense cette fois-ci!

Enfin, le Werder Brême a mis fin à sa série de cinq défaites de rang en allant l'emporter 3 à 1 à Mayence, grâce à un doublé de l'attaquant nigérian Anthony Ujah Yoshinori Muto et un but de Bartels, le tout en première période. L'attaquant japonais Yoshinori Muto a sauvé l'honneur des locaux en marquant à la dernière minute.

ryj/sk/tba