NOUVELLES
23/10/2015 06:31 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Tanzanie: un albinos attaqué à la machette et hospitalisé avant les élections

Un albinos a été hospitalisé près de Dar es Salaam, la capitale économique de la Tanzanie, après avoir été attaqué à la machette, a-t-on appris vendredi auprès d'un responsable administratif local, deux jours avant les élections générales.

"Il a été attaqué chez lui (dans le district de Mkuranga, province de Pwani, dans l'est du pays, Ndlr) dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est actuellement hospitalisé, mais ses jours ne sont pas en danger", a indiqué ce responsable, joint au téléphone par l'AFP depuis Arusha.

Selon la chaîne de télévision privée ITV, qui a diffusé des images du blessé dans son lit d'hôpital, l'homme, âgé de 35 ans, a reçu des coups de machette à la tête.

Les assaillants voulaient lui arracher ses parties génitales, mais ils se sont enfuis quand il a crié au secours, a ajouté ITV.

Les assassinats d'albinos, dont les membres sont vendus pour des pratiques occultes censées apporter richesse et pouvoir, sont fréquents en Tanzanie et dans d'autres pays d'Afrique sub-saharienne. La période électorale est généralement propice à une recrudescence de ces attaques, des hommes politiques cédant à ces pratiques par superstition.

La Tanzanie organise dimanche des élections générales - présidentielle, législatives et locales - qui pourraient mettre fin au règne du parti au pouvoir depuis l'indépendance.

Le candidat du parti Chama Cha Mapinduzi (CCM) au pouvoir, John Magufuli, a qualifié mardi de "honte" pour le pays les assassinats d'albinos et dénoncé des croyances "totalement absurdes".

Pas moins de 76 albinos ont été tués en Tanzanie depuis 2000, leurs membres pouvant être revendus aux alentours de 530 euros et leur corps entier atteignant 66.150 euros, selon des experts de l'ONU.

L'albinisme est une affection génétique héréditaire qui cause une absence totale de pigmentation de la peau, des cheveux et des yeux. Un Tanzanien sur 1.400 en est atteint, du fait de la consanguinité, expliquent les experts.

er/cyb/jhd

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!