NOUVELLES
23/10/2015 16:14 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Ouragan Patricia: environ 2000 Canadiens seraient au Mexique, dit le ministère

Le ministère des Affaires étrangères demande aux quelques 2000 Canadiens qui seraient toujours dans les régions mexicaines qui seront vraisemblablement touchées par le puissant ouragan Patricia de trouver un abri et de quitter la région s'il est encore possible de le faire.

Le Centre national des ouragans des États-Unis a prévenu que l'ouragan de catégorie 5 était «extrêmement dangereux et potentiellement catastrophique».

Dans l'avis diffusé par le gouvernement canadien, il est demandé à tous les ressortissants canadiens se trouvant sur place de quitter par la voie terrestre sans tarder, car de nombreuses routes pourraient être fermées prochainement. Il est également stipulé que les vols dans les zones touchées sont suspendus.

Le ministère a indiqué que 500 Canadiens sont présentement inscrits auprès des autorités canadiennes comme se trouvant dans l'État de Jalisco, mais que le nombre exact de citoyens canadiens dans la région serait plutôt de 2000.

La tempête devrait prendre de la vigueur le long de la côte Pacifique où se trouvent plusieurs villages de pêcheurs et plusieurs stations balnéaires, dont Puerto Vallarta.

Plus de 450 voyageurs canadiens qui ont acheté un forfait avec le voyagiste québécois Transat sont dans la région, a indiqué Debbie Cabana, une porte-parole de la compagnie. Elle a ajouté que les voyageurs ne seront pas rapatriés au pays, mais qu'ils ont été transférés dans des endroits sécuritaires.

«Ce n'est pas inhabituel pour cette région d'avoir des ouragans, a-t-elle fait valoir. Ils ne sont pas tous aussi forts que celui-ci, mais les hôtels sont préparés pour faire face à ces situations.»

Le voyagiste WestJet, qui a 295 clients dans la région de Puerto Vallarta, demande également aux voyageurs canadiens de demeurer sur place.

«C'est très important que les clients suivent les instructions d'urgence de leur hôtel», a insisté le porte-parole Robert Palmer, ajoutant que des employés de WestJet sont allés dans tous les hôtels où se trouvent leurs clients pour s'assurer qu'ils avaient toute l'information nécessaire.

«C'est très important que personne ne tente de s'aventurer seul pour fuir l'ouragan, conseille-t-il. Si un client décide de partir seul, on perd sa trace, on ne sait plus où il est et s'il est en sécurité.»

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!