NOUVELLES
23/10/2015 05:36 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Migrants: Juncker appelle Merkel à garder le "cap" malgré l'impopularité

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé la chancelière Angela Merkel, de plus en plus contestée en Allemagne sur sa politique d'accueil des migrants, à "ne pas se laisser dévier de son cap par les sondages".

"Il n'est pas ici question de popularité à court terme mais de la substance même de ce qui constitue la politique", a déclaré M. Juncker dans un entretien à paraître samedi dans les journaux du groupe de presse Funke-Mediengruppe, et dont des extraits ont été diffusés vendredi.

Il a également appelé la dirigeante allemande à "ne pas se laisser dévier de son cap par les sondages".

Mme Merkel fait face à une vague de mécontentement de plus en plus forte dans son propre camp conservateur pour sa politique de la main tendue aux réfugiés.

Alors que l'Allemagne s'attend à recevoir en 2015 entre 800.000 et un million de migrants, plusieurs sondages ont également mis en évidence une érosion de la popularité de la chancelière.

"Nous autres Européens devons montrer que nous sommes en mesure d'honorer notre promesse d'une responsabilité commune", a poursuivi Jean-Claude Juncker.

L'UE, confrontée à la pire crise migratoire depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, est divisée sur la façon de répondre aux flux de réfugiés. Mercredi, M. Juncker a convoqué à un mini-sommet dimanche à Bruxelles les dirigeants des pays du sud-est de l'UE, ainsi que de la Serbie et de la Macédoine, touchés par un afflux massif de migrants.

"C'est valable pour toute l'Europe: Nous devons y arriver!", a ajouté le président de la Commission européenne, allusion à la phrase que Mme Merkel martèle ces derniers mois et qui est devenu le symbole de sa détermination à surmonter la crise migratoire.

dsa/alf/jh

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!