NOUVELLES
23/10/2015 12:16 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

L'opposition utilise des gaz lacrymogènes dans le parlement au Kosovo

PRISTINA, Kosovo — Les membres de l'opposition au Kosovo ont encore une fois utilisé des gaz lacrymogènes vendredi à l'intérieur de l'édifice du Parlement pour manifester contre une entente du gouvernement avec la Serbie et le Monténégro.

Les journalistes de l'Associated Press ont vu la législatrice Donika Kadaj-Bujupi ouvrir une capsule lacrymogène dans la pièce, forçant le président de la chambre Kadri Veseli à repousser l'ouverture de la séance d'une heure.

Un membre du Parti de l'autodétermination a déclaré que son regroupement allait prendre «tous les moyens nécessaires» pour arrêter la séance.

Avant la séance, des membres de l'opposition avaient lancé des gaz lacrymogènes dans les bureaux de M. Veseli, forçant l'évacuation du parlement. Aucune blessure n'a été rapportée et aucune personne n'a été arrêtée.

L'opposition avait demandé l'annulation de la séance de vendredi sauf si le gouvernement acceptait de revenir sur ses ententes avec la Serbie lui donnant plus de pouvoirs dans les régions dominées par les Serbes au Kosovo, et avec le Monténégro sur la délimitation de la frontière.

Un membre de l'opposition a affirmé aux journalistes que la situation allait s'aggraver si la police utilisait la force dans la chambre.

C'était la troisième fois que l'opposition utilisait des gaz lacrymogènes malgré les vérifications effectuées par les policiers sur les politiciens à l'entrée de l'édifice.

Dans deux autres séances, l'opposition a utilisé des sifflets pour empêcher la présentation de débats et des oeufs ont été lancés une fois sur le premier ministre.

Plus tôt cette semaine, la présidente Atifete Jahjaga a échoué dans sa tentative de persuader les partis de négocier la résolution de la crise.

Le Kosovo a déclaré son indépendance en 2008, une manoeuvre qui n'a toujours pas été reconnue par la Serbie.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!