NOUVELLES
23/10/2015 14:04 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Israël: la Haute cour suspend la démolition de maisons de Palestiniens

La Haute cour de justice israélienne a suspendu la destruction de six maisons en Cisjordanie occupée appartenant à des Palestiniens accusés d'avoir tué des Israéliens, a-t-on appris vendredi.

Face à la multiplication des attaques à l'arme blanche en majorité commises par des Palestiniens, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu avait promis début octobre d'accélérer les procédures de destruction de maisons d'auteurs d'attentats, une pratique décriée par ses détracteurs comme relevant de la punition collective.

Depuis le 15 octobre, les autorités israéliennes ont ordonné la démolition de neuf maisons appartenant à des suspects Palestiniens en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël.

Jeudi, l'armée israélienne avait prévu de détruire les maisons de Palestiniens accusés d'avoir tué deux Israéliens en Cisjordanie le 1er octobre, ainsi que celles des assassins présumés de deux Israéliens en juin.

Mais, saisie par les familles des suspects palestiniens et leurs voisins, la Haute cour de justice a émis un ordre temporaire suspendant l'exécution des démolitions ou des confiscations.

Selon l'organisation israélienne de défense des droits de l'Homme Hamoked, qui a relayé les demandes des familles auprès de la justice, une nouvelle audience a été fixée au 29 octobre.

Les destructions de maisons sont "disproportionnées", a accusé l'ONG. Le fait de vouloir dissuader les potentiels assaillants ne justifie pas le "préjudice causé par la démolition de maisons (abritant) des familles entières", a-t-elle ajouté.

Réagissant à la décision de la Haute cour, M. Netanyahu a au contraire soutenu que les démolitions de maisons d'agresseurs constituent "l'un des plus efficaces outils" pour décourager les attaques de Palestiniens contre des Israéliens.

Depuis le 1er octobre, les heurts, les agressions mutuelles entre Palestiniens et colons israéliens et une vague d'attaques anti-israéliennes ont coûté la vie à 50 Palestiniens (pour moitié des auteurs d'attaques) un Arabe israélien et huit Israéliens.

jjm/fb/dr/nbz/iw

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!