NOUVELLES
23/10/2015 11:47 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

GB: un ancien militant de Tiananmen interpellé pendant la visite de Xi

Un ex-militant du mouvement prodémocratie de Tiananmen a été interpellé par la police britannique et son domicile perquisitionné après qu'il eut manifesté près du convoi du président chinois Xi Jinping, en visite officielle au Royaume-Uni, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Les faits se sont produits mercredi alors que le convoi du chef d'Etat chinois circulait dans les rues de Londres.

Des images diffusées par Channel 4 montrent Shao Jiang, un universitaire de 47 ans blogueur pour Amnesty International, brandir des affichettes au passage de Xi Jinping, avant d'être interpellé sans ménagement par plusieurs policiers.

Au moment de son arrestation, Shao Jiang se trouvait sur la chaussée, et semble avoir réussi à passer outre le dispositif de sécurité.

La police a indiqué que son arrestation avait été motivée par des soupçons de "comportement menaçant".

Deux Tibétaines ont également été arrêtées à cette occasion, et leurs domiciles, ainsi que celui de M. Jiang, perquisitionnés. Placés dans la foulée en détention, ils ont été libérés jeudi.

"Je ne pensais pas qu'une telle chose pouvait se produire au Royaume-Uni", a réagi Johanna Zhang, l'épouse de Shao Jiang.

"Cela me rappelle quand la police chinoise perquisitionnait notre maison en chine, avant que nous ne prenions la fuite et que nous devenions des réfugiés politiques", a-t-elle dit à l'AFP.

Mme Zhang a affirmé que la police avait saisi deux ordinateurs, une tablette et une clef USB, et ordonné à son mari de ne pas s'approcher à moins de 100 mètres du président chinois, qui a achevé vendredi sa visite au Royaume-Uni.

Elle a ajouté que les affichettes brandies par son mari au moment de son interpellation comportaient des slogans d'Amnesty: "Stop à l'autocratie" et "La démocratie, maintenant".

L'organisation de défense des droits de l'homme s'est étonnée pour sa part de son interpellation. "Cela semble une réponse très musclée à une manifestation pacifique", a souligné Allan Hogarth, un représentant d'Amnesty. "La police doit expliquer de toute urgence à Shao Jiang pourquoi elle est entrée dans sa propriété et a saisi ses biens", a-t-il ajouté.

Selon Amnesty, Shao Jiang avait joué "un rôle actif dans le mouvement pro-démocratique" de Tiananmen, que l'armée chinoise avait réprimé dans le sang le 4 juin 1989.

La visite de Xi Jinping au Royaume-Uni a été marquée par plusieurs manifestations d'organisations comme Free Tibet ou Amnesty International, qui ont critiqué la primauté accordée par le gouvernement britannique aux intérêts économiques sur les droits de l'Homme.

dt-eg/fb/cls

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!