NOUVELLES
23/10/2015 05:43 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Espagne/9e journée: piège galicien pour le Real, le Barça à l'affût

Traquenard en Galice! Le Real Madrid, leader du Championnat d'Espagne, plonge en eaux troubles samedi dans l'antre du Celta Vigo, son dauphin, ce qui pourrait profiter au FC Barcelone, troisième avant cette 9e journée.

. Celta-Real, gare aux déferlantes

Habituellement, les visites au stade Balaidos de Vigo ne sont pas de tout repos, entre climat océanique et public bouillant. Mais samedi (14h00 GMT), les choses paraissent encore plus compliquées pour le Real Madrid (1er, 18 pts) face au Celta (2e, 18 pts): le leader merengue, invaincu cette saison, affronte la seule autre équipe de Liga qui n'a pas encore connu la défaite.

Dans un stade à guichets fermés, il devrait y avoir du spectacle entre des Galiciens séduisants et des Madrilènes qui ont tenu le choc mercredi en Ligue des champions face au Paris SG (0-0) mais se présentent diminués par les blessures et peut-être émoussés physiquement au vu du court délai entre ces deux déplacements.

La défense du Real, la meilleure d'Espagne (2 buts encaissés), devrait d'ailleurs être mise à contribution face aux déferlantes de l'épatant trident offensif du Celta.

Il y a l'international espagnol Nolito, un vrai dribbleur, auteur de 6 buts dans cette Liga, soit autant que Cristiano Ronaldo. Il y a l'ancien attaquant de Liverpool Iago Aspas (4 buts), qui revit depuis son retour cet été dans son club formateur. Et il y a l'ailier chilien Fabian Orellana (3 buts), intenable le week-end dernier lors d'une probante victoire à Villarreal (2-1).

Outre le "sous-marin jaune", ces trois-là ont aussi coulé le FC Barcelone (4-1) et Séville (2-1) pour conduire le Celta sur le podium. Et s'ils récidivaient samedi, ils pourraient bien créer la sensation en chipant au Real les commandes du Championnat d'Espagne.

. Neymar, trop gros poisson pour Eibar?

En l'absence de Lionel Messi, toujours blessé, Neymar a endossé le costume de l'Argentin au FC Barcelone: il est depuis une semaine le "pichichi" (meilleur buteur) de la Liga avec huit buts, dont un quadruplé inscrit le week-end dernier contre le Rayo Vallecano (5-2).

Le Brésilien semble avoir bien profité de la trêve internationale. Suspendu avec la sélection brésilienne, il a pu travailler sa condition physique. Résultat: il a été inarrêtable face au Rayo et encore intenable mardi à Borisov en Ligue des champions, avec deux passes décisives pour Ivan Rakitic (2-0).

"Depuis le début de saison, il est électrique et ultra rapide, a résumé le week-end dernier son entraîneur Luis Enrique, qui l'a jugé "impressionnant".

Dimanche contre Eibar au Camp Nou (17h15 GMT), "Ney" devrait être la principale menace barcelonaise avec Luis Suarez. Et en attendant le retour de blessure de Messi, attendu pour la mi-novembre, le Barça (3e, 18 pts) pourrait profiter du choc Celta-Real de ce week-end pour grimper d'une marche sur le podium, voire de deux.

D'autant qu'après un rude début de saison, le calendrier va enfin sourire au Barça d'ici au clasico face au Real, le 21 novembre: Eibar en Liga, Villanovense (D3) en Coupe du Roi, Getafe en Liga, Borisov en C1 et Villarreal à domicile en Liga.

. Atletico-Valence, un choc pour surnager

Prétendants au podium, l'Atletico Madrid (4e, 16 pts) et le Valence CF (8e, 12 pts) s'affrontent dimanche (19h30 GMT) au stade Vicente-Calderon avec l'obligation de gagner pour ne pas sombrer au classement.

Pour surnager, les "Colchoneros" miseront sur leur attaquant français Antoine Griezmann (4 buts en Liga), bien épaulé par deux recrues qui ont brillé cette semaine contre Astana (4-0) en C1, le Belge Yannick Ferreira Carrasco et le Colombien Jackson Martinez.

Côté Valence, l'homme en forme s'appelle Sofiane Feghouli, buteur en Ligue des champions contre Lyon (1-0) fin septembre puis La Gantoise (2-1) mardi. L'Algérien aime les affiches européennes? Cela tombe bien, Atletico-Valence en est une.

Le programme (en heures GMT):

Vendredi:

(18h30) Rayo Vallecano - Espanyol Barcelone

Samedi:

(14h00) Celta Vigo - Real Madrid

(16h15) Grenade - Betis Séville

(18h30) Séville FC - Getafe

(20h05) Malaga - Deportivo La Corogne

Dimanche:

(11h00) Levante - Real Sociedad

(15h00) Las Palmas - Villarreal

(17h15) FC Barcelone - Eibar

(19h30) Atletico Madrid - Valence

Lundi:

(19h30) Athletic Bilbao - Sporting Gijon

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Real Madrid 18 8 5 3 0 18 2 16

2. Celta Vigo 18 8 5 3 0 17 8 9

3. FC Barcelone 18 8 6 0 2 17 11 6

4. Atletico Madrid 16 8 5 1 2 12 4 8

5. Villarreal 16 8 5 1 2 13 7 6

6. Deportivo La Corogne 13 8 3 4 1 14 9 5

7. Eibar 13 8 3 4 1 11 7 4

8. Valence CF 12 8 3 3 2 7 5 2

9. Espanyol Barcelone 12 8 4 0 4 10 17 -7

10. Betis Séville 11 8 3 2 3 8 12 -4

11. Getafe 10 8 3 1 4 10 8 2

12. Sporting Gijon 9 8 2 3 3 10 11 -1

13. FC Séville 9 8 2 3 3 8 12 -4

14. Athletic Bilbao 8 8 2 2 4 10 12 -2

15. Rayo Vallecano 7 8 2 1 5 8 17 -9

16. Real Sociedad 6 8 1 3 4 6 9 -3

17. Malaga 6 8 1 3 4 3 7 -4

18. Levante 6 8 1 3 4 6 15 -9

19. Las Palmas 5 8 1 2 5 6 13 -7

20. Grenade 5 8 1 2 5 8 16 -8

jed/pyv

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!