NOUVELLES
23/10/2015 17:15 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Bloemen et Belchos éclipsent le record canadien du 10 000 m

Les patineurs de vitesse sur longue piste, Ted-Jan Bloemen de Calgary et Jordan Belchos, ont battu le record canadien du 10 000 m, vendredi à Calgary, lors de la deuxième journée des sélections nationales en vue des quatre premières Coupes du monde.

Bloemen, de Calgary, et Belchos, de Toronto, ont respectivement parcouru la distance en des temps de 12 min 52 s 68/100 et de 13 min 6 s 7/100 , sous l'ancienne marque de 13:07,32 qui appartenait à Belchos depuis l'an dernier. Hamish Black de Lucknow, en Ontario, a pris le troisième rang en 13:44.70.

Bloemen, maintenant le nouveau détenteur du record national sur cette distance, a ainsi remporté sa deuxième victoire jusqu'ici cette fin de semaine après avoir triomphé au 5000m la veille.

Laurent Dubreuil de justesse au 500 m

Lors de la première des deux courses de 500 m présentées cette fin de semaine, Laurent Dubreuil de Lévis, au Québec, a devancé par seulement cinq millièmes de seconde William Dutton (34,677) de Humboldt, en Saskatchewan, pour remporter les honneurs du premier 500 m masculin de la fin de semaine. Alexandre St-Jean, de Québec, a terminé troisième (34.73).

Dutton s'est approché à seulement un centième de seconde de son record personnel tandis que St-Jean était à huit centièmes du sien.

« C'était assez rapide pour l'emporter, mais mon exécution n'était pas comme je l'espérais » a analysé Dubreuil, médaillé de bronze au 500 m des Championnats du monde de distances individuelles 2015 et vice-champion général dans cette épreuve aux Coupes du monde 2014-2015. « J'ai eu une petite blessure à la hanche il y a quelques jours et je ne voulais rien risquer. De plus, je n'ai pas fait de 500 m depuis le mois de septembre. J'étais rouillé et mon faux départ d'aujourd'hui ne m'a pas aidé. »

« Il y a beaucoup de chose que je peux améliorer », a ajouté Dubreuil, qui est déjà assuré d'une place au sein de l'équipe canadienne en vue des Coupes du monde d'automne en vertu de sa troisième position au 500 m des mondiaux de distances individuelles de 2015. « C'est toujours un bon signe quand tu réalises un temps correct même si tu ne te sens pas bien techniquement, parce que ça veut dire que tu as de bonnes jambes; je sais que je peux aller plus vite demain ainsi qu'aux Coupes du monde. Je sais que je peux faire une course en 34,3 et j'espère réussir à aller encore plus vite d'ici les Coupes du monde. »

Chez les femmes, Heather McLean de Winnipeg a signé la victoire grâce à un temps de 37 secondes et 77 centièmes, à seulement 55 centièmes de seconde du record national. Elle en a profité pour abaisser son record personnel, qui était de 38,10, de plus de 30 centièmes de seconde.

Marsha Hudey de White City, en Saskatchewan, a terminé deuxième avec un temps de 38,12. La médaillée olympique en courte piste Jessica Gregg, d'Edmonton, qui a fait le saut en longue piste l'an dernier, a pris le troisième rang avec un temps de 38,59.

Deux en deux pour Ivanie Blondin

Au 5000 m féminin, Ivanie Blondin d'Ottawa a remporté sa deuxième victoire en deux courses cette fin de semaine, ce qui a donné lieu à un podium identique à celui de l'épreuve du 3000 m disputée la veille. C'est ainsi qu'Isabelle Weidemann, également d'Ottawa, a pris le deuxième rang, suivie de Josie Spence de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Blondin, qui a remporté le bronze au 5000 m à la Coupe du monde de Séoul, en Corée du Sud, la saison dernière, a enregistré un temps de 7:07,73 vendredi pour devancer Weidemann (7:14,39) et Spence (7:16,47).

Ce temps pour Weidemann, meilleure Canadienne aux derniers Championnats du monde junior, représentait un nouveau record personnel.

Les 57 athlètes participant à cette compétition tentent de se qualifier au sein de la formation qui représentera le pays aux quatre premières Coupes du monde de patinage de vitesse sur longue piste de l'ISU qui seront disputées cet automne, soit à Calgary (13 au 15 novembre), à Salt Lake City, aux États-Unis (20 au 22 novembre), à Inzell, en Allemagne (4 au 6 décembre) et à Heerenveen, aux Pays-Bas (11 au 13 décembre).

Les compétitions des Sélections des Coupes du monde d'automne se poursuivront samedi avec la deuxième épreuve du 500 m et la première du 1000 m. Dimanche, les épreuves du 1500 m et du départ groupé sont au programme.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!