NOUVELLES
23/10/2015 11:35 EDT | Actualisé 23/10/2016 01:12 EDT

Ban Ki-moon plaide pour une rencontre Netanyahu-Abbas

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a affirmé vendredi qu'il était temps que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas se rencontrent en tête-à-tête pour faire baisser la tension en Cisjordanie et à Jérusalem.

"J'ai suggéré fortement et demandé instamment (aux deux hommes) de s'asseoir ensemble", a-t-il déclaré à la presse au retour de sa visite au Proche-Orient où il a rencontré séparément MM. Netanyahu et Abbas. "Il n'y a pas de meilleure solution que de se parler directement au niveau des dirigeants".

M. Netanyahu a rappelé à cette occasion qu'il avait invité M. Abbas à le rencontrer, a-t-il ajouté.

M. Ban a souligné une nouvelle fois la nécessité d'une désescalade dans les affrontements et dénoncé "un niveau d'incitation (à la violence) inacceptable". "Ces tensions risquent d'ajouter une dimension religieuse au conflit israélo-palestinien qui pourrait être exploitée par des extrémistes des deux camps, avec des implications régionales dangereuses", a-t-il expliqué.

Pour M. Ban, "en dépit de la colère et de la polarisation, il est encore temps de s'écarter du précipice".

Il a de nouveau critiqué les forces de sécurité israéliennes, estimant "essentiel qu'Israël fasse preuve du maximum de retenue et s'assure que les mesures de sécurité sont proportionnées pour ne pas alimenter les frustrations".

Pour sa part, a-t-il ajouté, M. Abbas doit "mobiliser l'énergie et la passion de sa population, en particulier les jeunes, dans une direction pacifique".

Il a annoncé que son envoyé spécial pour le processus de paix Nickolay Mladenov allait se rendre "prochainement" en Israël et dans les territoires palestiniens "pour examiner des mesures importantes que les deux camps pourraient prendre pour restaurer la confiance et progresser vers la fin de l'occupation" et une solution politique à deux Etats, Israël et un Etat palestinien.

avz/bdx

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!