POLITIQUE
22/10/2015 05:03 EDT | Actualisé 22/10/2015 05:04 EDT

Bédard glisse un message à ses collègues dans son discours d'adieu (VIDÉO)

QUÉBEC – Alors que son parti réclame l’abolition des primes de départ pour les députés qui quittent en plein mandat, Stéphane Bédard a choisi toucher son allocation estimée à 151 000$ par la Ligue des contribuables.

Stéphane Bédard a d’ailleurs enjoint ses collègues à demeurer prudents lorsqu'ils examineront la réforme prochaine de leur rémunération.

«Ayez aussi à l'esprit que vous avez besoin d'une indépendance à toute épreuve pour bien assumer vos responsabilités, a-t-il dit lors de son discours d’adieu en Chambre. Nos conditions de travail sont un rempart qui nous permet à chaque instant d'agir, de

décider, de voter avec l'indépendance requise.»

Questionné sur la question, le chef péquiste Pierre Karl Péladeau rappelle que le député de Chicoutimi peut encore légalement toucher son allocation de transition.

«La loi telle qu’elle existe aujourd’hui lui permet de la prendre», a-t-il affirmé, tout en appelant le gouvernement Couillard à modifier le régime des primes de départ.

Avec La Presse canadienne

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale Voyez les images