Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

SmartHalo « transforme ton vélo en vélo intelligent »

Ils sont passionnés de vélo et le produit qu'ils s'apprêtent à mettre sur le marché suscite déjà beaucoup intérêt chez les cyclistes urbains. « C'est un produit qui vit sur le guidon du vélo et qui est connecté à une application mobile que nous avons développée », explique Xavier Peich.

Un texte de Vincent Maisonneuve

Le directeur des affaires de l'entreprise estime que SmartHalo « transforme ton vélo en vélo intelligent ».

Fixé à la potence, SmartHalo est un simple cercle lumineux qui s'active dès qu'on s'approche du vélo avec son téléphone. « Dans l'application mobile, il suffit d'entrer l'adresse de l'endroit où l'on veut aller et SmartHalo nous guide de virage en virage pour se rendre à destination », indique Xavier Peich.

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Le cercle lumineux nous guide dans nos déplacements. Il nous prévient à l'approche d'un virage et d'un changement de direction. SmartHalo donne également une idée de la distance qui reste à parcourir.

Plus la circonférence du cercle s'illumine, plus on approche. Lorsque le cercle est complet, le cycliste est arrivé à destination. « Je sais dans combien de temps je vais arriver sans qu'il y ait de chiffres. L'équipe de SmartHalo voulait un système de navigation à vélo intuitif et minimaliste. « On ne veut pas qu'il y ait d'écran de chiffres. On veut juste un cercle lumineux. »

L'appareil peut également prévenir le cycliste si quelqu'un tente de le joindre au téléphone. Et lorsqu'on s'éloigne du vélo, SmartHalo se transforme en système d'alarme. « Tout se fait automatiquement, c'est une technologie à laquelle on n'a pas besoin de penser », conclut Xavier Peich.

Smarthalo coûte un peu plus de 100 $. La technologie proposée par le groupe d'entrepreneurs montréalais a connu un succès instantané sur les plateformes de socio-financement, récoltant un demi-million de dollars en seulement quelques semaines.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.