POLITIQUE
21/10/2015 06:30 EDT | Actualisé 21/10/2015 06:45 EDT

Gilles Duceppe quittera la direction du Bloc québécois pour de bon

Après une deuxième défaite dans Laurier-Sainte-Marie, Gilles Duceppe démissionnerait à nouveau de son poste de chef du Bloc québécois selon le chroniqueur Jean Lapierre.

L’annonce se fera jeudi après-midi, après avoir rencontré l’ensemble des candidats et les instances du parti.

Duceppe confirmera également que Catherine Fournier, jeune candidate défaite dans Montarville, assumera la présidence du Bloc québécois.

« Toutes les décisions seront prises demain (jeudi) », s’est contenté de dire Mathieu St-Amand, l’attaché de presse de Gilles Duceppe.

Il a refusé de confirmer si Mario Beaulieu allait revenir à la tête du parti ou quand un nouveau chef serait choisi.

Le Bloc québécois a fait élire 10 députés, trop peu pour récupérer le statut de parti officiel aux Communes. Le parti estime toutefois avoir réussi à faire mentir les médias qui avaient prédit sa mort à maintes reprises.

Le lendemain de sa défaite, Gilles Duceppe a refusé d’admettre que le pourcentage de votes obtenus, qui se situe sous la barre des 20%, représente un effritement de l’appui à la souveraineté.

À son avis, les électeurs québécois ont voulu voter de façon stratégique pour déloger les conservateurs. Les libéraux ont fait élire 40 députés au Québec, du jamais vu depuis l’époque de Trudeau père.

INOLTRE SU HUFFPOST