POLITIQUE
21/10/2015 03:58 EDT | Actualisé 22/10/2015 04:17 EDT

Catherine Fournier, candidate défaite dans Montarville, sera la nouvelle présidente du Bloc québécois (EXCLUSIF)

MISE À JOUR : Gilles Duceppe a finalement annoncé que Catherine Fournier était nommée vice-présidente du Bloc québécois, jeudi. Au moment de publier, mercredi, deux sources proches du dossier avaient confirmé au HuffPost Québec que Duceppe lui avait offert la présidence.

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe annoncera jeudi que Catherine Fournier assumera dorénavant la présidence du parti à la place de Mario Beaulieu, a appris le Huffington Post Québec.

Cette décision s’inscrirait dans un désir de redonner un « nouveau visage » au mouvement indépendantiste. Malgré sa défaite « crève cœur », la candidate bloquiste dans Montarville aurait contribué à faire élire plus du double du nombre de députés bloquistes, lundi.

Le Bloc québécois a élu 10 députés au total, soit six de plus qu’en 2011. Mais le chef Gilles Duceppe a été battu une fois de plus par la néodémocrate Hélène Laverdière dans la circonscription de Laurier-Sainte-Marie.

Il devrait confirmer jeudi s’il reste à la tête de la formation politique et annoncera, du même souffle, la nouvelle présidente du Bloc québécois.

Catherine Fournier a terminé deuxième dans la circonscription de Montarville, sur la Rive-Sud de Montréal. Elle a obtenu 29,1% des voix, alors que le libéral Michel Picard a été élu avec 33,6% des voix.

Gilles Duceppe lui aurait proposé le poste de présidente, qu’elle aurait accepté sans hésiter, le lendemain de sa défaite.

La jeune femme de 23 ans avait débuté sa campagne il y a plus de 16 mois afin de convaincre les électeurs de voter pour le Bloc. Pendant la campagne électorale, elle a été mise de l’avant par le parti dans divers débats et panels. On pouvait notamment la voir toutes les semaines à l’émission 24 heures en 60 minutes à RDI.

Le Bloc québécois misait sur ses candidats jeunes sur la Rive-Sud de Montréal. Gilles Duceppe a fait 15 arrêts dans la région et est allé dans Montarville à trois reprises pendant la campagne. Le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau est quant à lui venu deux fois dans Montarville pour appuyer Catherine Fournier.

Le poste de président du Bloc québécois a été créé lorsque Gilles Duceppe est redevenu chef, en juin dernier, à la demande de Mario Beaulieu. Ce dernier a été élu député dans Pointe-de-l’Île.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Soirée électorale Voyez les images