Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Royals sont à un gain d'atteindre à nouveau la Série mondiale (VIDÉO)

Lorenzo Cain a produit trois points avec deux simples alors que les Royals de Kansas City ont pulvérisé les Blue Jays de Toronto 14-2, mardi, prenant ainsi l'avance 3-1 dans la série de championnat de l'Américaine.

Cain a aussi volé un but. En incluant l'an dernier, le voltigeur de centre a logé la balle en lieu sûr à ses 13 derniers matches en séries.

Alex Rios et Ben Zobrist ont frappé des circuits pour les Royals, qui sont à une victoire de rester les champions de la ligue.

Le cinquième match sera présenté mercredi, encore une fois au Rogers Centre, encore une fois à 16h00. Un gain des Torontois voudrait dire que la série se poursuivrait au Missouri.

Le premier frappeur des visiteurs, Alcides Escobar, a fourni deux ballons sacrifices et un simple de deux points. L'arrêt-court du Venezuela domine les clubs restants avec 15 coups sûrs lors des présentes séries.

Les Royals menaient 5-0 après deux manches grâce aux largesses de R. A. Dickey, qui a été chassé après une manche et deux tiers. Il a permis cinq points, quatre coups sûrs et deux buts sur balles.

La première manche a été un cauchemar pour les Blue Jays et leurs partisans, les Royals y inscrivant quatre points, dont un sur une balle passée au dossier de Russell Martin.

Suite à la mauvaise sortie de Dickey, Liam Hendriks a été superbe pendant quatre manches et un tiers, limitant l'adversaire à un simple de Rios.

Le lanceur partant des Royals, Chris Young, a permis deux points et trois coups sûrs en quatre manches et deux tiers. Il a retiré quatre frappeurs au bâton.

Pour l'ensemble du match, les hommes de John Gibbons ont été limités à sept coups sûrs, incluant deux simples du premier frappeur, Ben Revere.

Blue Jays ALCS 2015 Game 3

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.