Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Tour de France innovera en 2016

Le parcours de la 103e édition du Tour de France, dévoilé mardi à Paris, sera marqué par une arrivée au sommet du mont Ventoux le 14 juillet, jour de la Fête nationale, tandis que le Mont-Blanc fera figure de vedette dans la dernière semaine.

Entre le départ du mont Saint-Michel le 2 juillet et l'arrivée à Paris le 24 juillet, la course proposera quatre arrivées au sommet et deux contre-la-montre, dont un à proximité du massif du Mont-Blanc.

« Nous sommes dans la fourchette haute de la montagne, avec 28 cols, a estimé le directeur de la Grande Boucle, Christian Prudhomme. Nous avons cherché des terrains probants dans des lieux magnifiques. Le mont Saint-Michel donne le ton. »

Justement puisque, plus qu'à l'habitude, une attention particulière a été portée à l'esthétisme des lieux.

À l'inverse de juillet dernier, la montagne intervient très tôt, dès le quatrième jour de course, avec une arrivée au coeur du Massif central, dans la station du Lioran. Trois étapes dans les Pyrénées (Payolle, Luchon, Arcalis) mènent ensuite à la première journée de repos, le 11 juillet, en Principauté d'Andorre.

La deuxième des trois semaines de course comporte plusieurs journées-clés : le contre-la-montre qui se conclut devant la réplique de la Grotte Chauvet dans le sud de l'Ardèche (Vallon Pont d'Arc) au lendemain de l'ascension du Ventoux, puis la double montée du Grand Colombier (Culoz) avant de rejoindre la capitale de la Suisse, Berne, pour la seconde journée de repos fixée au 19 juillet.

Dans la dernière semaine, le Tour sillonne les Alpes du Nord et reste à vue du Mont-Blanc. Avec une arrivée inédite, le 20 juillet, au barrage de Finhaut-Emosson, tout près de la frontière entre la Suisse et la France. Les coureurs grimperont jusqu'à près de 2000 mètres d'altitude et repartiront dans les autobus d'équipes par une galerie gigantesque de sept kilomètres creusée sous le lac! Un chrono en côte pour rejoindre Megève et deux étapes de montagne courtes, mais denses (Saint-Gervais, Morzine), concluront cette ultime semaine.

Si le Tour 2016 prend son départ de France pour la première fois depuis 2013, après Leeds (Grande-Bretagne) en 2014 et Utrecht (Pays-Bas) en 2015, il visite toutefois les pays frontaliers de l'Hexagone, avec des passages en Espagne, en Andorre et en Suisse.

Un parcours qui plaît à Froome

Vainqueur en 2013 et 2015, le Britannique Chris Froome a estimé que le parcours lui convenait mieux que celui de cette année.

« Ce que j'aime particulièrement dans le prochain tour, c'est qu'il ne se jouera pas sur une étape, a précisé le coureur de SKY. Il faudra être bon dans les chronos, dans les montées, dans les descentes, être protégé des vents contraires. Ce Tour est un défi sur tous ces aspects. »

« Le mont Ventoux, c'est une étape historique et, pour moi, c'est spécial, a-t-il confié. En 2013, c'est une étape qui a fait beaucoup de différence entre les coureurs et je crois que ce sera la même chose l'année prochaine. »

Tous les types de terrains figurent en effet au menu, avec aussi de la plaine (8 étapes favorables aux sprinteurs) et de la moyenne montagne.

Ce Tour, qui s'arrête dans de petites bourgades (Sainte-Marie-du-Mont (Manche), Arpajon-sur-Cère (Cantal), L'Isle-Jourdain (Gers), Villars-les-Dombes (Ain), Moirans-en-Montagne (Jura), Finhaut (Suisse)) prend une tonalité champêtre. D'ailleurs, 16 villes ou sites accueilleront le Tour pour la première fois l'été prochain.

Il respecte surtout un dosage précis de difficultés, afin de ménager le suspens et contraindre les coureurs à répondre présents au long des trois semaines.

Les étapes du Tour de France 2016 :

  • 2 juillet: 1re étape Mont-Saint-Michel - Utah Beach Sainte-Marie-du-Mont, 188 km
  • 3 juillet: 2e étape Saint-Lô - Cherbourg-Octeville, 182 km
  • 4 juillet: 3e étape Granville - Angers, 222 km
  • 5 juillet: 4e étape Saumur - Limoges, 232 km
  • 6 juillet: 5e étape Limoges - Le Lioran, 216 km
  • 7 juillet: 6e étape Arpajon-sur-Cère - Montauban, 187 km
  • 8 juillet: 7e étape L'Isle-Jourdain - Lac de Payolle, 162 km
  • 9 juillet: 8e étape Pau - Bagnères-de-Luchon, 183 km
  • 10 juillet: 9e étape Vielha Val d'Aran (Espagne) - Andorre Arcalis, 184 km
  • 11 juillet: repos à Andorre
  • 12 juillet: 10e étape Escaldes-Engordany (Andorre) - Revel, 198 km
  • 13 juillet: 11e étape Carcassonne - Montpellier, 164 km
  • 14 juillet: 12e étape Montpellier - Mont Ventoux, 185 km
  • 15 juillet: 13e étape Bourg-Saint-Andéol - La Caverne du Pont-d'Arc, 37 km (contre-la-montre individuel)
  • 16 juillet: 14e étape Montélimar - Villars-les-Dombes Parc des Oiseaux, 208 km
  • 17 juillet: 15e étape Bourg-en-Bresse - Culoz, 159 km
  • 18 juillet: 16e étape Moirans-en-Montagne - Berne (Suisse), 206 km
  • 19 juillet: repos à Berne
  • 20 juillet: 17e étape Berne - Finhaut-Emosson (Suisse), 184 km
  • 21 juillet: 18e étape Sallanches - Megève, 17 km (contre-la-montre individuel)
  • 22 juillet: 19e étape Albertville - Saint-Gervais Mont Blanc, 146 km
  • 23 juillet: 20e étape Megève - Morzine, 146 km
  • 24 juillet: 21e étape Chantilly - Paris Champs-Elysées, 113 km
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.