POLITIQUE
20/10/2015 03:21 EDT | Actualisé 20/10/2015 03:29 EDT

Élections fédérales 2015: Le NPD amorce un long processus de remise en question après la dure défaite

CP

Le processus de remise en question s'amorce au sein des membres du NPD après l'effondrement surprenant survenu lors de l'élection fédérale, lundi.

Les dirigeants du parti affirment avoir vu venir le train de la campagne de Justin Trudeau il y a un mois, mais plusieurs personnes près du pouvoir refusaient de croire qu'il était réel.

Pire encore, les membres du NPD affirment qu'ils n'ont pas encore totalement réalisé l'ampleur des pertes alors que quelques-unes des vedettes du parti ont été battues et qu'ils font face à un long et douloureux processus de reconstruction.

Plusieurs députés importants, dont la leader adjointe Megan Leslie, Peter Stoffer, Jack Harris, Paul Dewar et Peggy Nash, ont subi la défaite.

La question dans l'esprit de plusieurs est de savoir si le chef Thomas Mulcair demeurera en poste pour guider un caucus réduit à 44 députés, surtout quand quelques personnes se demandent s'il n'a pas lui-même coulé le parti en tentant de l'amener plus au centre afin de charmer de nouveaux électeurs.

Il reste à voir à quel point le blâme sera jeté sur M. Mulcair après que le parti eut glissé de la première place dans les sondages en début de campagne à la troisième, le soir de l'élection.

LIRE AUSSI:

» Les libéraux de Justin Trudeau élus majoritaires

» Stephen Harper démissionne comme chef

» Nos lecteurs font quelques propositions de jobs pour Harper!

» Les internautes disent #ByeHarper

» De 2011 à 2015, le contraste est frappant au Québec et à Montréal

» Rappelons-nous (et rappelons-leur) les promesses des libéraux

» Voici pourquoi Justin Trudeau est un premier ministre «différent»