Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le commerce de gros a reculé de 0,1 pour cent en août, selon Statistique Canada

OTTAWA — Les ventes des grossistes ont diminué de 0,1 pour cent en août pour s'établir à 55,3 milliards $, a indiqué mardi Statistique Canada.

Les économistes misaient plutôt sur un gain de 0,2 pour cent, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Exprimée en volume, les ventes des grossistes ont diminué de 0,5 pour cent en août, selon l'agence fédérale.

Les ventes ont reculé dans quatre sous-secteurs, incluant celui des machines, du matériel et des fournitures, qui a cédé 2,4 pour cent. Ses ventes se sont établies à 11,0 milliards $, son plus faible niveau depuis avril 2014.

Le sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces a aussi retraité de 1,2 pour cent à 10,1 milliards $, tandis que les ventes du groupe des produits alimentaires, des boissons et du tabac ont perdu 0,4 pour cent à 10,7 milliards $.

Les ventes du sous-secteur des produits divers ont augmenté de 4,3 pour cent à 7,3 milliards $, son plus haut niveau en quatre mois, ce qui a compensé en partie les baisses des autres secteurs.

Le sous-secteur des matériaux et fournitures de construction a vu ses ventes progresser de 1,0 pour cent à 7,7 milliards $.

Les ventes des grossistes ont diminué dans six provinces. L'Ontario a vu les siennes rétrécir de 1,1 pour cent à 27,7 milliards $.

Les grossistes de la Saskatchewan ont enregistré une première hausse de leurs ventes en huit mois, avec un gain de 9,3 pour cent à 2,3 milliards $ stimulé par l'industrie des fournitures agricoles. Les ventes des grossistes du Manitoba ont aussi augmenté de 5,8 pour cent à 1,5 milliard $.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.