Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Canada "est de retour" sur la scène internationale (Trudeau)

Le Canada "est de retour" sur la scène internationale, après une décennie de désengagement diplomatique, a déclaré mardi le futur Premier ministre Justin Trudeau, grand vainqueur des législatives de lundi.

"Je veux dire aux amis de ce pays à travers le monde, beaucoup d'entre vous se sont inquiétés du fait que le Canada avait perdu sa compassion et sa voix constructive dans le monde au cours des dix dernières années. J'ai un message simple pour vous au nom des 35 millions de Canadiens: nous sommes de retour!", a-t-il déclaré, les yeux face aux caméras, devant ses supporters à Ottawa.

Sous le gouvernement conservateur de Stephen Harper, au pouvoir depuis 2006, le Canada a tourné le dos à son image de pays pacifiste, envoyant un important contingent de soldats en Afghanistan, mais aussi en participant aux frappes aériennes en Libye et, plus récemment, en Syrie et en Irak avec la coalition internationale.

Dans le même temps, Ottawa a mis fin à ses programmes traditionnels d'aide au développement avec l'Afrique et l'Amérique latine, liant désormais aide humanitaire, diplomatie économique et libre-échange.

Sur le plan environnemental, le Canada a été le premier pays à se retirer du protocole de Kyoto, en 2011. Dès mardi matin, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a souhaité que le prochain gouvernement canadien joue un rôle déterminant pour assurer le succès de la conférence climatique de Paris, du 30 novembre au 10 décembre.

Des membres du gouvernement sortant ont mis ouvertement en doute la véracité du réchauffement climatique, et le cabinet de M. Harper a licencié des dizaines de scientifiques fédéraux.

Justin Trudeau a assuré à ses compatriotes qu'il allait former "un gouvernement qui crée des politiques en regardant les faits et en écoutant les scientifiques".

"Le travail commence seulement", a averti M. Trudeau, 43 ans, mettant en garde les Canadiens sur "des jours difficiles à venir".

sab/mbr/bdx

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.