Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'élection fédérale place le Québec en position de force, dit Couillard

QUÉBEC — Les résultats de l'élection fédérale placent le Québec est en position de force au sein de la fédération canadienne, a déclaré mardi le premier ministre Philippe Couillard.

M. Couillard a relevé que les électeurs québécois se sont prononcés à 80 pour cent en faveur de partis fédéralistes, lors du scrutin qui a permis aux libéraux fédéraux d'obtenir une majorité.

Malgré l'intention de M. Trudeau de faire trois années de déficits, M. Couillard s'est montré confiant mardi que ses demandes financières concernant le déplafonnement de la péréquation et un nouveau calcul des transferts en santé seront entendues.

Par ailleurs, a expliqué le premier ministre, les résultats du Bloc québécois, qui a fait élire 10 députés, montrent une fois de plus le lent déclin de l'option souverainiste.

Lors d'une conférence de presse, M. Couillard a relevé que l'arrivée de M. Trudeau marque un changement de génération et de ton.

Le premier ministre a souligné qu'il voit d'un bon oeil les positions libérales sur les changements climatiques, à quelques semaines d'un sommet international à Paris.

Par contre, concernant les demandes constitutionnelles du Québec, M. Couillard a affirmé que l'arrivée des libéraux au pouvoir ne changera pas la position de son gouvernement, qui n'a pas l'intention d'initier de négociations constitutionnelles.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.