Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Irak: arrivée du chef de l'armée des USA à propos de la lutte à l'État islamique

ERBIL, Irak — Le nouveau chef d'état major interarmées des États-Unis, le général Joseph Dunford, est arrivé mardi en Irak pour faire le point sur la lutte au groupe État islamique menée dans ce pays.

Il s'agit du premier déplacement dans cette zone de guerre du général Dunford depuis son entrée en poste, le 1er octobre dernier. L'avion le transportant s'est posé à Erbil, dans le Kurdistan irakien, à quelque 150 kilomètres de la frontière avec la Syrie.

À des journalistes qui l'accompagnent, il a affirmé que les dirigeants irakiens n'avaient pas réclamé de frappes aériennes de la part de la Russie. Cependant, ils ont fait part de leurs inquiétudes que des armes ou des équipements militaires soient distribués directement à la minorité kurde.

Le général Dunford, qui a précédemment été commandant des Marines, a fait partie de la direction des forces armées américaines lors de l'intervention des États-Unis en Irak en 2003.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.