Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les élections fédérales canadiennes 2015 en chiffres et en graphiques

Taux de participation, nombre de femmes à la Chambre des communes, vote populaire... les élections, c'est aussi une multitude de données fascinantes. Le Huffington Post Québec vous présente certaines d'entre elles sous forme graphique.

Note : Pour pouvoir mieux voir les données et manipuler vous-même les graphiques, nous vous suggérons de consulter cette page avec un ordinateur plutôt que sur un appareil mobile.

Les territoires et les provinces maritimes ont, quant à eux, élu uniquement des députés libéraux, mais le nombre de sièges dans ces régions est beaucoup moins important.

Les libéraux deviennent d'ailleurs la première formation politique de l'histoire moderne du Canada à passer de deuxième opposition à gouvernement majoritaire.

Et les candidats indépendants ont, au total du pays, reçu plus de votes que n'importe quel « petit » parti. À gauche : répartition du vote entre « grands » (PLC, PCC, BQ, NPD et PV) et « petits » partis. À droite : nombre de votes pour chacun des « petits » partis et pour les indépendants à travers le pays.

INOLTRE SU HUFFPOST

Soirée électorale

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.