POLITIQUE
20/10/2015 01:38 EDT | Actualisé 20/10/2015 01:39 EDT

Élections fédérales 2015: Retour en force des conservateurs dans la grande région de Québec

Radio-Canada.ca

La vague orange qui avait déferlé sur Québec en 2011 fait place à une marée bleue dans la région, dans laquelle le nouveau gouvernement libéral a réussi à arracher deux circonscriptions. Le Nouveau Parti démocratique est complètement rayé de la carte.

Malgré la déconfiture des conservateurs à l'échelle nationale, le parti fait des gains dans la région de Québec. Il remporte au moins 9 des 12 sièges de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches

Les conservateurs regagnent trois circonscriptions perdues aux mains des néo-démocrates en 2011, en plus de remporter deux autres comtés.

Galerie photo Soirée électorale Voyez les images

L'ex-caquiste Gérard Deltell est élu dans Louis-Saint-Laurent avec plus de 16 000 voix de majorité. Le candidat libéral Youri Rousseau a terminé deuxième et le néo-démocrate G. Daniel Caron au troisième rang.

L'ex-député provincial s'est dit « très content » de sa victoire, malgré la défaite de Stephen Harper. « On est des vrais démocrates », a-t-il commenté.

Dans Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, le conservateur Pierre Paul-Hus a aussi remporté son siège avec une considérable avance. La députée sortante, Anne-Marie Day, est arrivée troisième derrière le libéral.

Dans Beauport-Limoilou, le conservateur Alupa Clarke a défait le libéral Antoine Bujold et le député sortant Raymond Côté avec un peu plus de 31 % des voix.

Après une lutte très serrée dans Beauport-Côte-de-Beaupré-Île-d'Orléans-Charlevoix - une circonscription dont les limites ont été redéfinies -, l'ancienne députée conservatrice Sylvie Boucher s'est fait réélire.

Dans Portneuf-Jacques-Cartier, un autre conservateur, Joël Godin, a réussi son pari avec une importante majorité. La députée sortante Élaine Michaud termine au deuxième rang.

Les conservateurs restent dans Chaudière-Appalaches

Dans Chaudière-Appalaches, les conservateurs préservent leurs quatre comtés, alors que la lutte est toujours en cours dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.

Les ex-ministres Steven Blaney (Bellechasse-Les Etchemins-Lévis) et Maxime Bernier (Beauce) ainsi que Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière) sont réélus avec d'importantes avances. Steven Blaney a parlé de sa « plus belle victoire ». « Ça sentait bon sur le terrain, et ce soir, la perception que j'avais, je la reçois avec beaucoup d'honneur », a-t-il dit.

Le conservateur Luc Berthold, ex-maire de Thetford Mines, a réussi son pari de succéder à l'ex-ministre Christian Paradis dans Mégantic-L'Érable.

Dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, la lutte est très serrée entre la libérale Marie-Josée Normand et le conservateur Bernard Généreux. Le député sortant François Lapointe est troisième. Un recomptage avait été nécessaire dans cette circonscription en 2011.

Le Bloc québécois arrive en quatrième place dans presque toutes les circonscriptions de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Aux élections de 2006, les conservateurs avaient remporté 8 des 12 circonscriptions. En 2008, ils en avaient conservé sept.

LIRE AUSSI:

» Les libéraux de Justin Trudeau élus majoritaires

» Stephen Harper démissionne comme chef

» Nos lecteurs font quelques propositions de jobs pour Harper!

» Les internautes disent #ByeHarper

» De 2011 à 2015, le contraste est frappant au Québec et à Montréal

» Rappelons-nous (et rappelons-leur) les promesses des libéraux

» Voici pourquoi Justin Trudeau est un premier ministre «différent»