Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Climat: l'ONU espère un effort important du futur gouvernement canadien

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a souhaité mardi que le futur gouvernement canadien issu des élections joue un rôle déterminant pour assurer le succès de la conférence climatique de Paris.

"Le Canada fait partie du Groupe des sept et à ce titre, il a un rôle particulier à jouer pour donner une impulsion sur les questions de changement climatique", a estimé le porte-parole adjoint de l'ONU Farhan Haq.

"Le secrétaire général, a-t-il ajouté, espère et souhaite que la Canada joue ce rôle, et qu'il joue en particulier un rôle très utile et décisif dans la conférence (climatique de Paris) en décembre".

Largement battus par les libéraux de Justin Trudeau aux élections législatives lundi, les conservateurs de Stephen Harper avaient décidé en 2011 de sortir le Canada du Protocole de Kyoto, jugeant ses objectifs irréalistes.

Les trois mandats des conservateurs, au pouvoir depuis 2006, ont aussi coïncidé avec l'essor de l'industrie des sables bitumineux d'Alberta (ouest), pétrole dont l'extraction est considérée comme la plus polluante.

Les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 18% depuis 1990 au Canada.

Pressé par ses partenaires internationaux, M. Harper avait annoncé au printemps que le Canada se présenterait à la conférence de Paris avec un objectif de réduction de 30% de ses émissions d'ici 2030 par rapport à 2005.

avz/elc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.