Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ban Ki-moon presse Israéliens et Palestiniens d'agir vite pour atténuer les tensions

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a pressé mardi les dirigeants israéliens et palestiniens d'agir vite pour arrêter une "dangereuse escalade des violences", au cours d'une visite surprise en Israël.

"Si nous n'agissons pas rapidement, la dynamique sur le terrain ne fera qu'empirer, avec de graves répercussions en Israël et au-delà d'Israël et de la Palestine. Il n'est pas trop tard pour éviter une crise plus profonde", a dit M. Ban devant la presse lors d'une rencontre avec le président israélien Reuven Rivlin.

"Lors de mes rencontres aujourd'hui et demain avec les dirigeants israéliens et palestiniens, j'appellerai chacun à entreprendre des efforts concertés" pour limiter les incidents de part et d'autre, a-t-il dit.

"Pour l'avenir de nos enfants, nous devons revenir de ce dangereux abîme", a-t-il dit en évoquant la paralysie actuelle de l'effort de paix et en réaffirmant l'attachement de l'ONU à une solution "à deux Etats", israélien et palestinien coexistant en paix.

jod-lal/feb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.