POLITIQUE
19/10/2015 05:43 EDT | Actualisé 20/10/2015 02:02 EDT

Élections fédérales 2015 : la vague orange est devenue rouge, dure soirée pour le NPD

MONTRÉAL – Le chef du NPD Thomas Mulcair a accepté sa défaite avec « humilité » après avoir été relégué à la deuxième opposition dans un gouvernement libéral majoritaire.

« Mes amis, depuis le début, cette élection porte sur le changement. Et ce soir, les Canadiens ont tourné la page sur 10 longues années et ils ont rejeté la politique de la peur et de la division », a-t-il déclaré devant une centaine de militants réunis au Palais des congrès.

Mulcair a dit avoir parlé à chaque chef de parti avant de prendre la parole. Il a remercié le premier ministre démissionnaire, Stephen Harper, pour ses services rendus au pays.

Quant à Justin Trudeau, il a admis qu’il « existe des différences majeures » entre leurs deux partis. Le NPD a promis de travailler avec les autres parlementaires pour le bien-être des Canadiens.

Le NPD a perdu une majorité de ses sièges au Canada, dont certaines grosses pointures, au profit des libéraux. Nycole Turmel, Françoise Boivin et Maria Mourani, entre autres, ne retrouveront pas leur siège à la Chambre des communes.

La présidente du NPD, Rebecca Blaikie, avait pris la parole au début de la soirée pour rallier ses troupes. « Gardez vos têtes hautes, nous allons avoir une belle soirée », leur avait-t-elle dit.

Les militants parsemés au Palais des congrès avaient toutefois la mine basse. Seul James Hughes, candidat défait dans NDG-Westmount, est resté jusqu’à la fin de la soirée afin de commenter la soirée. Les médias faisaient la file pour parler au seul candidat néodémocrate présent au rassemblement, a constaté le Huffington Post Québec.

Rappelons que Mulcair a été attaqué sur tous les fronts pendant la campagne électorale. Tant le Bloc québécois que le Parti libéral l’ont accusé de tenir un double discours en anglais et en français, sur le projet Énergie Est entre autres. Par la suite, les conservateurs ont mené une campagne de division sur le port du niqab.

Plusieurs candidats du NPD au Québec ont pris leurs distances de la position officielle du parti dans les dernières semaines, parlant d’un « malaise » face au niqab. Thomas Mulcair a ensuite repris cette formulation dans les médias, tout en mentionnant que le gouvernement devait respecter les tribunaux.

Suivez notre journaliste Catherine Lévesque à la soirée du NPD

Les faits saillants du NPD…

Hélène Laverdière a une fois de plus battu le chef bloquiste Gilles Duceppe dans Laurier-Ste-Marie.

Maria Mourani a été défaite par la libérale Mélanie Joly dans Ahuntsic-Cartierville.

Anne Lagacé Dowson est arrivée en deuxième place derrière Justin Trudeau, le nouveau premier ministre du Canada.

La députée sortante Ruth Ellen Brosseau a été réélue dans Berthier-Maskinongé.

L’ancienne députée Olivia Chow, la veuve de Jack Layton, n’a pas été réélue.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les circonscriptions à surveiller le 19 octobre Voyez les images