NOUVELLES
19/10/2015 03:27 EDT | Actualisé 19/10/2016 05:12 EDT

La police surveille une douzaine d'établissements scolaires à Montréal

MONTRÉAL — La police surveille une douzaine d'établissements scolaires dans l'île de Montréal en raison de propos jugés «inquiétants» ayant circulé en fin de semaine sur des réseaux sociaux.

Jouant la carte de la prudence, André Leclerc, le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a indiqué que des policiers se tenaient près des établissements afin de maintenir un «sentiment de sécurité».

Il a confirmé qu'une enquête était en cours. Mais M. Leclerc refuse de donner des précisions sur la teneur des propos dits «inquiétants». On ignore s'il y a un lien avec les élections.

Peu avant midi, plusieurs véhicules de police ont été vus autour du Collège Ahuntsic.

En mi-jounrée, le SPVM a émis un communiqué. Le voici :

Depuis ce matin, il y a présence policière visible aux abords du Collège Ahuntsic et d’autres CÉGEPS. Cette présence fait suite à des propos inquiétants qui ont été tenus sur le web durant le weekend. La Direction du CÉGEP mentionné dans ces propos a été avisée et une décision commune a été prise de maintenir les activités régulières.

Depuis ce matin, il y a donc présence policière préventive à ce CÉGEP et à d’autres établissements sur l’île de Montréal, bien qu’un seul CÉGEP n’ait été mentionné dans les propos.

Bien entendu, les détails de l’enquête ne sont pas partagés pour l’instant.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Denis Coderre recommande Philippe Pichet comme nouveau chef du SPVM Voyez les images