POLITIQUE
19/10/2015 07:34 EDT | Actualisé 19/10/2015 11:12 EDT

Élections fédérales 2015 - Harper réélu à Calgary ; les conservateurs maintiennent leur emprise sur les Prairies canadiennes

Les conservateurs devraient garder leur emprise sur les Prairies canadiennes, selon les premiers résultats dévoilés lundi soir, mais le Parti libéral et le Nouveau Parti démocratique (NPD) pourraient faire quelques gains.

En Alberta, le ministre d'État aux Finances, Larry Sorensen, ne semble pas embêté par ses rivaux dans Battle River_Crowfoot. La victoire semble également à portée de main pour la ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest, Michele Rempel, dans Calgary Nose Hill. La réélection du chef conservateur Stephen Harper

à titre de député de Calgary Heritage ne devrait également être qu'une formalité. Au déclenchement des élections, les conservateurs détenaient 27 des 28 circonscriptions albertaines. Le NPD avait fait élire un député. Depuis le redécoupage de la carte électorale, six comtés ont été ajoutés dans la province.

En Saskatchewan, le président de la Chambre des communes, Andrew Scheer, était en tête dans Régina-Qu'appelle. Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, devrait de nouveau représenter les électeurs de Battlefords_Lloydminster. L'ancien ministre libéral des Finances, Ralph Goodale, était bien positionné pour conserver Regina_Wascana, un comté qu'il représente depuis 1993. M. Goodale avait été le seul représentant libéral à résister à la vague conservatrice qui avait déferlé sur la province en 2011. la dissolution du Parlement, le Parti conservateur détenait 13 des 14 sièges réservés à la Saskatchewan.

Au Manitoba, les libéraux ont fait un gain dans Saint-Boniface-Saint-Vital, une circonscription laissée vacante par

la ministre conservatrice Shelly Glover, avec l'élection de Dan Vandal. La ville de Winnipeg pourrait également être peinte en rouge

ce soir. Dans Winnipeg-Centre-Sud, le libéral Jim Carr pourrait devancer la députée conservatrice sortante Joyce Bateman. Le libéral

Robert-Falcon Ouellette pourrait également ravir Winnipeg-Centre au conservateur Pat Martin. Kevin Lamoureux devrait être réélu sans embûches dans Winnipeg-Nord, toujours pour les libéraux.

Plusieurs frontières électorales ont été modifiées en 2013, mais les Manitobains doivent toujours élire 14 députés. la dissolution de la Chambre, 11 représentants conservateurs étaient aux Communes, tout comme deux députés néo-démocrates et un libéral.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les promesses de la campagne électorale Voyez les images