POLITIQUE
19/10/2015 06:23 EDT | Actualisé 20/10/2015 07:03 EDT

Élections fédérales 2015: le Parti libéral de Justin Trudeau a les rênes du pouvoir et forme un gouvernement majoritaire (VIDÉO)

Les sondages n’ont pas menti. Une vague libérale a déferlé sur le pays et le parti de Justin Trudeau a remporté suffisamment de sièges pour former un gouvernement majoritaire. Victorieux, le chef du parti a prononcé un court discours devant une foule en délire, lundi soir, à l’Hôtel Reine Élizabeth à Montréal.

Le jeune chef libéral a ainsi réussi à marquer l’histoire, en faisant passer pour une première fois une formation politique de la place de deuxième opposition officielle à celle de parti au pouvoir.

L'issue du vote reflète ainsi les résultats des plus récents sondages, qui confirmaient le désir des électeurs de mettre les libéraux à nouveau au pouvoir, après un règne de près de 10 ans des conservateurs. Le chef Justin Trudeau, que ses adversaires dénigraient pour son manque d'expérience politique, semble en voie de devenir le prochain premier ministre.

Suivez en direct la soirée électorale des libéraux à Montréal, où se trouve notre journaliste:

Retrouver les lettres de noblesse

C'est en misant sur un programme électoral tourné principalement sur la classe moyenne avec la promesse d'imposer les plus riches pour réduire la fiscalité des Canadiens que le chef libéral a mené une campagne sans trop d'embûches. Sa promesse d'investir massivement dans les infrastructures en imposant au pays un déficit de quelques années a été bien accueillie par la population, qui a vu ce geste comme audacieux et non comme de l'amateurisme économique, comme le soutenaient les conservateurs et néodémocrates.

Alors que son parti ne comptait que 36 sièges à la dissolution du Parlement, le chef de 43 ans, fils de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau (1968-79, et 1980-84), veut redonner à sa formation politique ses lettres de noblesse. Après tout, le PLC a dirigé le pays pendant la majorité du dernier siècle, a rappelé à de nombreuses reprises Justin Trudeau. Et les multiples sondages de la dernière semaine confirment que les électeurs souhaitent revoir les libéraux au pouvoir, et ce, malgré le scandale des commandites qui avait gravement entaché l'image du parti lorsqu'il a éclaté en 2004.

Une récente histoire mêlant un proche conseiller de Justin Trudeau, Dan Gagnier, et une affaire de lobbying plus ou moins éthique, ne semble pas avoir nui à la popularité du parti. Rappelons que mercredi dernier, le coprésident du comité de la campagne électorale de M. Trudeau a démissionné, après avoir écrit un courriel aux responsables du projet de l'oléoduc Énergie Est afin de les conseiller sur les ficelles qu'ils devraient tirer auprès du nouveau gouvernement à Ottawa s'il était libéral.

Justin Trudeau a fait valoir à plusieurs reprises que les actions de M. Gagnier étaient « inappropriées ».

Aller voter avant d'attendre les résultats

Son bébé dans les bras, accompagné de son épouse Sophie et de ses deux autres enfants, Justin Trudeau a voté lundi dans sa circonscription montréalaise de Papineau. Il ne lui reste qu'à attendre les résultats...

Galerie photo Les circonscriptions à surveiller le 19 octobre Voyez les images