NOUVELLES
18/10/2015 11:04 EDT | Actualisé 18/10/2016 01:12 EDT

Nucléaire iranien: Obama ordonne de préparer la suspension des sanctions

Le président américain, Barack Obama, a formellement demandé dimanche à son administration de préparer la future suspension des sanctions américaines contre l'Iran, en vertu de l'accord nucléaire signé le 14 juillet par Téhéran et les grandes puissances.

La journée de dimanche, qualifiée de "journée de l'adoption", marque la fin de la période de 90 jours suivant l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution approuvant le pacte diplomatique.

"Je vous demande par la présente de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire entrer en vigueur les engagements américains à l'égard des sanctions", a déclaré Barack Obama dans un mémorandum adressé aux responsables concernés de son administration (diplomatie, Trésor, Commerce, Energie).

L'Iran va devoir commencer à démanteler une grande partie de son infrastructure nucléaire, un processus de plusieurs mois au terme duquel les sanctions occidentales pourront être effectivement suspendues.

L'Union européenne devait annoncer dimanche des préparatifs similaires.

"Ce jour est important pour nous tous, et une première étape cruciale dans le processus engagé pour que le programme nucléaire iranien soit exclusivement pacifique", a déclaré le secrétaire d'Etat John Kerry dans un communiqué.

Les directives du président Obama sont publiées "pour que les gens sachent ce qui sera suspendu", a précisé samedi à des journalistes un haut responsable américain, sous couvert d'anonymat selon l'usage diplomatique.

Washington entend ainsi démontrer à Téhéran et ses partenaires sa détermination à remplir l'ensemble de ses engagements.

"Aucune sanction n'est levée" dimanche, a martelé un responsable américain.

La date de suspension effective des sanctions dépendra de la partie iranienne. "On n'imagine pas que cela prenne moins de deux mois", a dit un autre responsable américain. "Pour nous, il est important qu'ils le fassent bien plutôt que rapidement".

Mais les Iraniens ont tout intérêt à faire vite afin de récupérer les dizaines de milliards de dollars de fonds gelés dans les banques étrangères, et de redonner de l'air à une économie asphyxiée.

ico/faa

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!