NOUVELLES
18/10/2015 12:43 EDT | Actualisé 18/10/2016 01:12 EDT

Mondial-2006/Corruption - Le président du CIO attend des explications rapides

Le président du CIO Thomas Bach attend que la clarté soit faite rapidement sur les allégations de corruption dans l'attribution du Mondial-2006 à l'Allemagne, a indiqué dimanche un porte-parole du patron de l'instance olympique.

"Thomas Bach part du principe que c'est dans l'intérêt du football que ces allégations fassent l'objet d'une investigation rapide et complète", a déclaré Christian Klaue, porte-parole du CIO en Allemagne.

M. Bach était membre du Comité de surveillance du Comité d'organisation du Mondial-2006.

De même source, le président du CIO est "en accord avec la déclaration de l'ancien ministre Otto Schily, selon laquelle le Conseil de surveillance n'avait aucun indice d'irrégularités".

Dans son édition parue samedi, l'hebdomadaire Der Spiegel a affirmé que le comité de candidature allemand s'était constitué une caisse noire qui avait servi à acheter des voix pour remporter l'organisation de la Coupe du monde il y a 9 ans.

La Fédération allemande (DFB) a nié ces révélations tout en reconnaissant un versement de 6,7 millions d'euros à la Fifa sans lien avec cette compétition.

Le président de la DFB Wolfgang Niersbach a rejeté vigoureusement les allégations de corruption dans l'attribution du Mondial-2006, tout comme l'ex-bras droit de Franz Beckenbauer au Comité d'organisation, samedi.

Beckenbauer a assuré dimanche n'avoir "versé de l'argent à personne pour obtenir des voix dans l'attribution de la Coupe du monde 2006 à l'Allemagne", dans un communiqué de son management.

L'Allemagne avait remporté l'élection 12 voix à 11 face à l'Afrique du Sud, après le surprenant non-vote du Néo-Zélandais Charles Dempsey au dernier tour de scrutin.

sg/tba

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!