NOUVELLES
17/10/2015 20:18 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Lemieux est sans réponse face à Golovkin, qui gagne par arrêt de l'arbitre au 8e

NEW YORK — David Lemieux n'a pas été capable de créer la surprise qu'il souhaitait à Gennady Golovkin et au monde de la boxe.

Lemieux (34-3, 31 K.-O.) a livré une performance courageuse, mais Golovkin (34-0, 31 K.-O.) lui a servi une leçon de boxe. Voyant que Lemieux était sans réponse et à bout de ressources, l'arbitre Esteves Wilis a stoppé le combat à sens unique à 1:32 du huitième round.

Golovkin ajoute ainsi la ceinture de l'International Boxing Federation (IBF) jusqu'alors détenue par Lemieux à ses titres de l'International Boxing Organization (IBO), de la World Boxing Association (WBA), ainsi que du World Boxing Council (WBC) des poids moyens pour devenir le champion unifié et incontesté de la division.

Du début à la fin, Golovkin a été sans pitié pour Lemieux, qui n'a jamais su trouver réponse aux problèmes que lui a causé le Kazakh. Son jab a sans cesse atteint la cible, tandis que Lemieux a souvent raté la cible. Déjà, après deux rounds, Golovkin avait placé 78 coups contre 15 pour le Montréalais.

Au quatrième, Golovkin a solidement ébranlé Lemieux, qui a réussi à s'en sortir sans aller au tapis. Mais au cinquième, celui qui défendait son titre IBF pour une première fois a été forcé de mettre un genou au tapis après une solide gauche au corps.

Alors qu'il semblait avoir repris du poil de la bête au sixième, Lemieux a de nouveau été mitraillé de coups par Golovkin, si bien que c'est le visage ensanglanté qu'il a amorcé le septième.

S'il a réussi à placer quelques coups en puissance au cours des septième et huitième rounds, Golovkin a senti l'odeur du sang et s'est imposé, ne laissant pas le choix à Wilis de s'interposer.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!