NOUVELLES
18/10/2015 06:54 EDT | Actualisé 18/10/2016 01:12 EDT

Le pape invite à dire "non à la haine et à la vengeance" en Terre sainte

Le pape François a appelé dimanche ceux qui sont pris par la violence en Terre sainte d'avoir le "courage et la force morale de dire non à la haine", face à la crainte que des semaines de troubles meurtriers ne conduisent à un soulèvement des Palestiniens de grande ampleur.

"Je suis avec une grande inquiétude la situation de tension et de violence qui afflige la Terre sainte", a déclaré le pape dans son Angelus dimanche place Saint-Pierre.

"Il y a un grand besoin de courage et de force morale pour dire non à la haine et à la vengeance et faire des gestes de paix", a-t-il dit ajoutant qu'il priait pour que "tous, dirigeants et citoyens, s'opposent à la violence et prennent des mesures concrètes pour apaiser les tensions".

"Dans le contexte actuel au Moyen-Orient, la paix en Terre sainte est plus que jamais cruciale", a-t-il insisté, au lendemain du renforcement de mesures de sécurité par Israël en réponse à cinq nouvelles attaques à l'arme blanche et après deux semaines de violences.

L'escalade entamée le 1er octobre après le meurtre d'un couple de colons en Cisjordanie fait redouter une nouvelle intifada dans les territoires palestiniens occupés depuis des dizaines d'années par Israël.

Depuis le début des violences, 41 Palestiniens ont été tués, dont plusieurs auteurs d'attaques, et des centaines blessés. Sept Israéliens ont péri et des dizaines ont été blessés.

ide/ros/pt

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!