NOUVELLES
18/10/2015 11:34 EDT | Actualisé 18/10/2016 01:12 EDT

Italie/8e journée: Naples est dans le coup

En attendant le choc entre l'Inter Milan et la Juventus Turin, Naples a frappé un grand coup dimanche lors de la 8e journée de Serie A en battant le leader, la Fiorentina (2-1).

. Naples joue le titre

C'est le principal enseignement du choc très attendu entre le Napoli et la Fiorentina, leader désormais en sursis. Naples s'est imposé 2-1 et a montré beaucoup de caractère lors d'un sommet qui a tenu ses promesses, notamment lors d'une deuxième période intense.

La Lazio Rome, la Juventus Turin, l'AC Milan et maintenant la Fiorentina: la liste des victimes du Naples de Maurizio Sarri lors des cinq dernières journées est éloquente. Après un début de saison difficile, les Napolitains avancent très fort (désormais 4e) et peuvent réellement se mêler à la course au titre.

Au passage, les deux leaders d'attaque Insigne et Higuain ont chacun marqué un but et confirmé leur forme actuelle.

Côté Fiorentina, il n'y a pas à rougir car le match a encore été de bonne qualité, avec notamment un nouveau but de Nikola Kalinic, belle recrue venue de Dniepropetrovsk (cinq buts déjà).

. Coup d'arrêt pour la Lazio

Sans faire trop de bruit, la Lazio Rome avait réussi avant la trêve internationale à se placer sur le podium. Mais le coup d'arrêt subi dimanche à Sassuolo (2-1) l'en a fait descendre.

Sassuolo, surprenant 5e, a ouvert le score sur un penalty du jeune Domenico Berardi (21 ans), l'un des grands espoirs du football italien, qui espère se faire une place à l'Euro-2016.

Missiroli a doublé la mise et la réduction du score signée Felipe Anderson n'a pas suffi à l'équipe de Stefano Pioli, qui redescend au 6e rang.

Samedi, l'autre club romain, l'AS Rome, avait enchaîné une troisième victoire consécutive, ce qui lui vaut à son tour de s'installer sur le podium (2e).

En battant Empoli 3-1, les joueurs de Rudi Garcia ont à la fois confirmé leurs facilités offensives (12 buts en trois matches) et leur fragilité défensive (un seul match sans but encaissé cette saison).

L'AC Milan reste lui empêtré à la 13e place après son nul 1-1 sur la pelouse du Torino. Sinisa Mihajlovic n'a toujours pas trouvé le mode d'emploi de ce Milan.

. Derby d'Italie en clôture

Mais le grand moment de cette 8e journée est attendu dimanche soir avec le choc à San Siro entre l'Inter Milan et la Juventus Turin pour le "derby d'Italie".

Le départ catastrophique de la Juventus cette saison donne une saveur particulière à ce sommet qui passionne l'Italie depuis 1909.

Les coéquipiers de Patrice Evra et Paul Pogba, qui devraient tous deux être titulaires contrairement à Geoffrey Kondogbia côté Inter, sont 14e au coup d'envoi, à 10 longueurs de la Fiorentina et huit de l'Inter ! Autant dire que la défaite n'est pas une option pour la Juve.

Relancés par deux victoires d'affilée, les bianconeri ont quelques raisons d'y croire d'autant que les Milanais, eux, marquent le pas après un début de saison canon: un point seulement lors des deux derniers matches.

Mais, avec un succès, Roberto Mancini et les siens reprendraient les commandes du championnat.

stt/pel

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!