NOUVELLES
18/10/2015 07:45 EDT | Actualisé 18/10/2016 01:12 EDT

Élections législatives en Suisse; les nationalistes en avance dans les sondages

GENÈVE, Suisse — Les électeurs suisses ont voté dimanche pour désigner les représentants de leurs deux chambres au Parlement et des sondages laissent entrevoir une percée du parti nationaliste dans la foulée de l'afflux de migrants vers l'Europe.

En raison du système politique complexe du pays, qui favorise le multipartisme, il est plutôt improbable que le paysage politique change considérablement par cette avance de l'Union démocratique du centre. Or, le nouveau Parlement choisira les sept membres du Conseil fédéral — qui représente l'exécutif au pays — et le résultat des élections pourraient le faire pencher plus à droite de l'échiquier politique.

Le dernier sondage de l'agence gfs.bern a suggéré que les nationalistes remporteraient environ 28 pour cent du vote, contre 19 pour cent pour les sociaux-démocrates et moins de 17 pour cent pour le Parti radical-démocratique. Les petits partis plus au centre et les verts devraient être les grands perdants.

Selon les sondages, seulement la moitié des électeurs avaient l'intention de se déplacer pour voter. Les experts estiment que cette faible affluence pourrait s'expliquer par la «fatigue électorale» des Suisses, qui tiennent régulièrement des référendums sur plusieurs enjeux politiques.

Les élections visent à combler les sièges des deux chambres législatives — les 200 du Conseil national et les 46 du Conseil des États.

Selon le coup de sonde de l'agence gfs.bern, les Suisses ont cité l'immigration et l'intégration des étrangers comme étant leurs préoccupations principales, loin devant les relations avec l'Union européenne, les soins de santé et le chômage.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!