NOUVELLES
18/10/2015 04:04 EDT | Actualisé 18/10/2016 01:12 EDT

Des rives du Mékong à Chypre, les Cambodgiens champions du déminage

A des milliers de kilomètres de leur pays, une dizaine de Cambodgiens s'affairent au milieu d'une plaine aride de Chypre qu'ils déminent mètre par mètre grâce à un savoir-faire hérité de l'histoire tragique du Cambodge.

Ces experts ont été envoyés par l'ONU qui nettoie les milliers de mines plantées dans la zone démilitarisée qui sépare les parties turques et grecques de l'île divisée depuis le conflit de 1974.

La tache est ingrate. Genoux au sol, le visage matraqué par un soleil harassant, chaque démineur définit minutieusement son périmètre d'action. Il l'entoure d'une corde rouge, déblaie la terre asséchée par petits coups de pelle, puis balaie la zone avec un détecteur de métaux.

Leur travail a été chaleureusement salué cette semaine par l'acteur Daniel Craig, l'actuel James Bond, venu à Chypre pour sa première mission comme représentant des Nations unies pour l'élimination des mines et engins explosifs.

"Il est vraiment inspirant de voir ces Casques bleus apporter leur expertise, recueillie ces 40 dernières années au Cambodge, de l'autre côté du monde, et la rendre accessible au peuple chypriote", a déclaré l'acteur britannique.

Car, avant de devenir une référence mondiale, les Cambodgiens ont oeuvré au déminage de leur propre pays, théâtre de guerres successives des années 1960 à la fin de la décennie 1990.

Il y avait "une mine par habitant", disait-on pour frapper les esprits.

De ce fait, le déminage de Chypre "est infime comparé à ce qu'ils ont malheureusement dû gérer dans leur pays", souligne Kristin Lund, qui commande la force de l'ONU dans l'île (UNFICYP). Cette dernière a jusqu'à présent neutralisé quelque 27.000 mines dans 74 champs de mines dans la zone démilitarisée de l'île.

Fier de faire profiter les autres pays de son expérience, le superviseur de l'équipe cambodgienne Sovannara Leang enchaîne les opérations depuis 2009. "La première équipe envoyée au Soudan du Sud était cambodgienne", précise-t-il. D'autres ont déminé au Liban ou au Mali.

Son adjoint, Sous Choom, a lui troqué en 2000 son treillis dans l'armée cambodgienne pour celui de démineur.

- 'Minage systématique' -

Depuis 1979, les accidents de mines antipersonnel et de munitions non explosées ont fait plus de 20.000 morts et plus du double de blessés au Cambodge. Même s'ils sont moins fréquents, les drames continuent puisque 15 personnes ont été tuées et 48 blessées, dont 16 amputées, entre janvier et août, selon le rapport de l'Autorité nationale d'action anti-mines (CMAA).

Les conflits qui se sont succédé au Cambodge "ont été accompagnés d'un minage systématique et ce, par tous les protagonistes", indique Bernard Bruneteau, professeur d'histoire à l'université de Rennes en France. "Les Khmers rouges sont restés très longtemps dans une logique de guérilla", précise-t-il.

Les opérations de déminage ont débuté dans les années 1990, avec l'aide notamment d'experts occidentaux. "Nous avons formé les premiers Cambodgiens aux méthodes françaises qui consistent à neutraliser la mine et non à la faire exploser", se remémore le colonel Jean-Pierre Billaut, responsable des opérations françaises de déminage pour le nord-ouest du Cambodge. "Cette technique s'est avérée la bonne car nous n'avons perdu ni doigt ni jambe pendant nos opérations".

De nombreux démineurs cambodgiens tirent en fait leur savoir-faire de leurs années de guerre. "La plupart ont miné le Cambodge. Impliqués dans les combats, ils savent exactement où étaient les champs de mines et comment les retrouver", atteste le lieutenant Sovannara Leang.

Il s'agit d'"un schéma de repentance classique", souligne l'historien Bernard Bruneteau.

Sur l'île méditerranéenne, la mission de déminage lancée en 2004 touche à sa fin dans la zone démilitarisée où les terres sont rendues progressivement aux hommes et aux cultures. Mais l'ONU a été invitée à aider à nettoyer 28 champs de mines dans le nord de l'île, après que la partie grecque a indiqué leurs emplacements précis dans le cadre du réchauffement actuel des relations entre les deux parties.

nbz/jri

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!