NOUVELLES
17/10/2015 05:42 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Trudeau veut faire sortir le vote et rappelle que le PCC a triché aux élections

HALIFAX — Alors que l'avance dont jouit son parti semble se confirmer dans les sondages, Justin Trudeau prévient que rien n'est gagné, rappelant que les conservateurs ont déjà triché pendant les élections dans le passé.

«Le comportement de ce gouvernement conservateur pendant les élections est de notoriété publique», a-t-il affirmé en point de presse, après avoir livré un discours devant plusieurs centaines de personnes dans un hôtel de Halifax, en Nouvelle-Écosse, samedi matin.

«Et très franchement, il est plus difficile pour les jeunes, pour les personnes issues de milieux défavorisés ou pour les Autochtones de voter avec les modifications qu'ils (les conservateurs) ont apporté à la Loi électorale», a poursuivi le chef du Parti libéral du Canada (PLC).

À deux jours du vote, un nouveau sondage Léger montre que les libéraux trônent en première position tant au Canada qu'au Québec.

Justin Trudeau continue à dire qu'il ne tient rien pour acquis. Et aux électeurs pour qui le congédiement du coprésident de sa campagne, Daniel Gagnier, rappelle le mauvais souvenir du scandale des commandites, il assure que son parti a tiré les leçons après dix ans de purgatoire.

Le coprésident de la campagne libérale a été largué par le parti après qu'un courriel dans lequel il donnait des conseils de lobbyisme au promoteur du projet d'oléoduc Énergie Est, TransCanada, eut fait surface, mercredi.

M. Trudeau a entrepris samedi une traversée du Canada qui le mènera d'ici dimanche soir dans un total de six provinces, de l'Atlantique au Pacifique, avant de rentrer pour Montréal, où se tiendra lundi soir son grand rassemblement électoral.

Samedi, après son passage à Halifax, il visitera Saint-Jean, au Nouveau Brunswick, puis la ville ontarienne de Thunder Bay, et enfin Winnipeg, au Manitoba.