NOUVELLES
17/10/2015 06:36 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Six-cents migrants arrivés en Slovénie, au moins 1.800 encore attendus

Six-cents migrants sont arrivés en Slovénie samedi matin depuis la Croatie après la fermeture dans la nuit de la frontière hungaro-croate, et au moins 1.800 étaient attendus dans les prochaines heures, selon des chiffres du HCR ainsi que du gouvernement et des Chemins de fer croates.

"Six-cents personnes sont arrivées pour l'instant, 300 au poste-frontière de Petisovci et 300 à celui de Gruskovje", a indiqué une porte-parole du Haut-commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR), Caroline van Buren, interrogée par l'AFP à Petisovci.

Des groupes supplémentaires étaient attendus dans l'après-midi vers 15H00 (13H00 GMT) à Gruskovje et vers 17H00 à Petisovci, a-t-elle ajouté, sans fournir de chiffres.

Le ministre de l'Intérieur croate, Ranko Ostojic, a confirmé samedi que 600 migrants avaient été acheminés dans la matinée à la frontière slovène.

"La situation concernant le flux de migrants depuis la Serbie et leur transport vers la Slovénie se normalise peu à peu", a souligné le ministre dans un communiqué.

Les Chemins de fer croates ont par ailleurs confirmé qu'un train de 1.800 migrants avait quitté Tovarnik, à la frontière serbe, et était attendu vers 16H30 (14H30 GMT) à Cakovec, près de la frontière slovène.

La Croatie et la Slovénie ont accepté de mettre en place un nouveau corridor destiné à permettre aux migrants de gagner l'ouest de l'Europe, après la fermeture par Budapest dans la nuit de la frontière hungaro-croate où 170.000 personnes ont transité en un mois.

Cette mesure n'est toutefois valable que tant que l'Autriche et l'Allemagne, principale destination des migrants, poursuivront leur politique accommodante à leur égard, ont prévenu les deux pays.

Mi-septembre, face à une première vague de réfugiés, la Slovénie avait protégé sa frontière avec des policiers en armes et seuls 3.500 migrants avaient pu pénétrer dans le pays au total.

bk-ljv-phs/pt