NOUVELLES
17/10/2015 11:45 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Migrants : la Slovénie fait appel à l'armée pour un appui "logistique"

Le gouvernement slovène a annoncé samedi faire appel à l'armée pour une assistance "logistique" face au flux de migrant qui a commencé à transiter par ce pays après la fermeture dans la nuit de la frontière hungaro-croate.

"L'assistance de l'armée ne signifie pas qu'il y a une situation extraordinaire en Slovénie (...) L'armée assistera seulement la police en termes logistiques et avec des équipements", a déclaré le Premier ministre centriste Miro Cerar.

Le flux de migrants a commencé à transiter par la Slovénie samedi en direction de l'Autriche dans des conditions qualifiées de "fluides" par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Au minimum 2.400 migrants devaient entrer en Slovénie samedi, un chiffre cependant susceptible de tripler dans les prochains jours.

L'armée a été sollicitée pour "offrir une asistance technique comprenant une surveillance par hélicoptère, des camions et d'autres moyens logistiques", a détaillé le ministre de l'Intérieur, Bostjan Sefic, soulignant qu'elle n'aurait "pas de pouvoirs de police".

La Slovénie a annoncé disposer de 8.000 places d'hébergement temporaire, un chiffre qui correspond à la moyenne du nombre de migrants susceptibles de transiter quotidiennement par le pays.

En pratique, un certain nombre de migrants ont traversé ce petit pays en quelques heures seulement samedi après s'y être fait enregistrer, gagnant ensuite la frontière autrichienne en vue, pour la majorité d'entre eux, de poursuivre leur route jusqu'en Allemagne.

bk-phs/pjl