NOUVELLES
17/10/2015 09:46 EDT | Actualisé 17/10/2015 11:01 EDT

L'Impact bat le Revolution 1-0 et se qualifie pour les éliminatoires

Shaun Clark via Getty Images
CARSON, CA - SEPTEMBER 12: Didier Drogba #11 of Montreal Impact makes faces to the crowd after missing a shot on goal during Los Angeles Galaxy's MLS match against Montreal Impact at the StubHub Center on September 12, 2015 in Carson, California. The match ended in 0-0 tie (Photo by Shaun Clark/Getty Images)

FOXBOROUGH _ Transformé par l'arrivée de Didier Drogba et la nomination de Mauro Biello comme entraîneur-chef par intérim, l'Impact de Montréal sera des éliminatoires de la MLS.

Un but d'Ignacio Piatti aura suffi à l'Impact samedi dans un gain de 1-0 face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre et cette victoire a assuré la participation de l'Impact au tournoi de fin de saison pour une deuxième fois depuis ses débuts en MLS en 2012.

L'Impact (14-13-6) ne peut plus être rattrapé par l'Orlando City SC et il a du même coup doublé le Revolution (13-12-8) au cinquième rang de l'Association Est.

Piatti a marqué l'unique but de la rencontre à la 55e minute, en décochant un tir de loin qui est passé par-dessus la tête du gardien Bobby Shuttleworth. Il s'agissait pour le milieu de terrain argentin d'un neuvième but cette saison, ce qui le place à égalité avec Drogba au premier rang chez l'Impact cette saison.

L'Impact a une fiche de 6-2-2 depuis que Biello a remplacé Frank Klopas derrière la ligne de touche. Drogba, qui a tout gagné au cours de son illustre carrière avec Chelsea en Premier League anglaise, y est aussi pour quelque chose, avec ses neuf buts en 10 parties.

La formation montréalaise peut toujours terminer aussi haut qu'au deuxième rang dans l'Est, ce qui lui permettrait d'accéder directement aux demi-finales. Elle accuse deux points de retard sur le Crew de Columbus. Si l'Impact termine entre le troisième et le sixième rang, il disputera un match suicide avec une place en demi-finale à l'enjeu.

L'Impact jouera son dernier match de saison régulière dimanche prochain, quand le Toronto FC sera de passage au stade Saputo.

Un spécial Nacho

Le Revolution a passé le plus de temps dans le tiers offensif, mais les deux équipes ont gaspillé des occasions d'ouvrir la marque en première demie.

Johan Venegas, de retour de son séjour avec l'équipe nationale costaricaine, a été le premier à frapper à la porte à la huitième minute. La frappe de Donny Toia est aboutie à ses pieds à quelques mètres du filet, mais il n'a pu atteindre la cible.

Le Revolution a fait bouger les cordages à la 10e minute quand Jermaine Jones a dévié de la tête en coup franc de Chris Tierney, mais Jones était en position de hors-jeu.

Diego Fagundez et Lee Nguyen ont aussi menacé le filet d'Evan Bush, mais Fagundez et raté la cible et Bush a réussi l'arrêt contre Nguyen.

"Nacho" Piatti a fait bouger les cordages à la 55e minute, quand il s'est créé de l'espace avant de s'avancer vers la surface du Revolution et de décocher une frappe imparable.

Deux minutes plus tard, Bush a dû se dresser à nouveau devant Nguyen avec une belle parade sur sa gauche.

L'Impact a bien fait pour limiter les occasions du Revolution par la suite. Les hommes de Biello ont même écoulé les huit minutes de temps ajouté sans faire vivre trop d'émotions à leurs partisans.

Galerie photo Les 5 films des amoureux de soccer Voyez les images