NOUVELLES
17/10/2015 05:45 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Guinée: le président sortant en tête avec 90 pour cent des votes dépouillés

CONAKRY, Guinée — Le président sortant de la Guinée Alpha Conde est en bonne voie d'être réélu, selon des résultats préliminaires de l'élection, qui ont été rendus publics samedi.

Avec 90 pour cent des votes dépouillés, la Commission électorale du pays a révélé que M. Conde avait amassé 2,2 millions de votes, soit plus d'un million de plus que son rival de l'opposition, Cellou Dalein Diallo. Selon des chiffres publiés vendredi, le taux de participation a été de 66 pour cent pour les quelque 6 millions d'électeurs.

Pour remporter l'élection au premier tour, M. Conde devra remporter plus de 50 pour cent des voix. 

L'élection du 11 octobre dernier était seulement la deuxième depuis que le pays d'Afrique de l'Ouest est devenu indépendant de la France, en 1958. Le scrutin a été marqué par une flambée de violences, alors qu'au moins trois personnes sont mortes. Plusieurs craignent que les partisans de l'opposition n'envahissent les rues advenant une victoire du président sortant.

Les sympathisants de M. Conde estiment qu'il a amélioré l'approvisionnement en électricité dans la capitale, Conakry, et qu'il est parvenu à stabiliser le pays alors qu'il devait affronter l'épidémie du virus Ebola, qui a fait plus de 2500 morts en Guinée.

MM. Conde et Diallo s'étaient affrontés pour une première fois à l'élection de 2010. Au moins sept personnes avaient été tuées dans des affrontements cette année-là, et environ 50 personnes ont péri lors des élections législatives de 2013, selon l'organisme Human Rights Watch. 

Plus tôt cette année, M. Diallo et un autre candidat de l'opposition, Sidya Toure, se sont retirés du processus électoral, estimant que le vote est frauduleux. M. Diallo était censé transmettre un communiqué plus tard samedi. 

La commission électorale devrait également annoncer les résultats provisoires samedi en fin de soirée.