NOUVELLES
17/10/2015 13:21 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Euro-2015 - La Slovénie, finaliste surprise, attend la France ou la Bulgarie

La Slovénie a créé une nouvelle sensation en éliminant l'Italie 3 à 1 (25-13, 23-25, 25-20, 25-20) en demi-finale de l'Euro-2015, samedi à Sofia, et attend la Bulgarie ou la France, qui s'affrontent dans l'autre affiche à 17h45 (heure GMT).

Les Slovènes avaient déjà surpris tout le monde en éliminant les Polonais 3 à 2 en quarts. Contre les champions du monde en titre, ils avaient arraché la victoire 15-13 au cinquième set. Cette fois-ci, leur domination a été nette et sans bavure.

Supérieurs dans le domaine service-réception, ils se sont appuyés sur un trio de grands attaquants, le pointu Mitja Gasparini (18 points) et les attaquants réceptionneurs Tine Urnaut (22 points) et Klemen Cebulj, pour faire avancer le score au filet, servis par le passeur Dejan Vincic, qui jouait la saison dernière à Narbonne avant d'être transféré cet été à Beauvais.

La Slovénie est entraînée par un légendaire joueur... italien, Andrea Giani. Trois fois champion du monde et quatre fois champion d'Europe, recordman des sélections pour la Nazionale avec 474 capes, il a porté la petite république d'ex-Yougoslavie dans le dernier carré de l'Euro pour la première fois de son histoire.

L'Italie faisait pourtant figure de favorite, non seulement du match mais du tournoi. Après sa défaite en poule contre la France, elle avait bien réagi en balayant la Russie (3-0), tenante du titre et championne olympique, en barrage.

A l'image de ses attaquants Filippo Lanza et Ivan Zaytsev, souvent à côté de leur sujet samedi, elle a peut-être fini par payer les efforts fournis le mois dernier à la Coupe du monde, onze matches en deux semaines, qui lui ont permis de décrocher la deuxième place derrière les Etats-Unis et son billet pour les jeux Olympiques.

fbx/pyv