NOUVELLES
17/10/2015 12:35 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Espagne/8e journée: le Real règne avant Paris, Ronaldo recordman

Désormais seul meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid, Cristiano Ronaldo a marqué et passé contre Levante (3-0) samedi pour la 8e journée du Championnat d'Espagne, offrant aux Madrilènes la première place provisoire avant un choc européen face au Paris SG mercredi.

Record battu! Avec son 324e but sous le maillot du Real samedi après-midi, voici "CR7" seul au sommet du panthéon des buteurs merengues devant Raul (323), qu'il avait déjà égalé fin septembre. Le Portugais en profite aussi pour rejoindre son équipier français Karim Benzema comme "pichichi" de cette Liga 2015-2016 avec 6 buts.

Pour la "Maison blanche", cette victoire au stade Bernabeu est bonne pour le moral: malgré un onze décimé par les blessures et d'inhabituels relâchements défensifs, le Real s'est imposé sur une frappe croisée du capitaine Marcelo (27e) après un une-deux avec Ronaldo, auteur du deuxième but merengue sur une frappe puissante à l'entrée de la surface (30e). Jesé a clos le score d'une frappe en force à la 82e.

Au classement, c'est aussi une bonne opération pour le Real, leader provisoire avec 18 points en attendant les autres matches du week-end. Le FC Barcelone (4e, 15 pts) reçoit le Rayo Vallecano en soirée (20h30) tandis que Villarreal (2e, 16 pts) aura fort à faire pour récupérer la première place face au Celta Vigo (3e, 15 pts) dimanche.

"Ronaldo a assumé ses responsabilités parce qu'il nous manquait beaucoup de monde en attaque. Il devait tirer l'équipe vers le haut et il l'a fait", s'est réjoui l'entraîneur Rafael Benitez.

Outre Ronaldo, le technicien peut remercier son gardien Keylor Navas, qui s'ingénie à faire oublier par ses parades le transfert avorté de David de Gea cet été. Le portier costaricien (2 buts encaissés en 10 matches officiels avec le Real cette saison) a été infranchissable même lorsque l'arrière-garde madrilène, privée de Pepe, Sergio Ramos et Carvajal sur blessures, peinait face aux offensives de Levante.

- Ronaldo replacé en pointe -

Navas a notamment repoussé une balle d'égalisation sur une tête brûlante de Deyverson (30e) et sur la contre-attaque, Cristiano Ronaldo n'a pour sa part pas tremblé pour inscrire le but du break.

Le Portugais a semblé en bien meilleure forme que lors du derby contre l'Atletico début octobre (1-1), peut-être galvanisé cette semaine par la remise du Soulier d'or de meilleur buteur des championnats européens en 2014-2015, un quatrième trophée record qu'il a présenté au public merengue avant la rencontre.

Au passage, "CR7" n'a pas trop pâti de son repositionnement à la pointe de l'attaque en l'absence de Benzema (ischio-jambiers), un poste qu'il n'apprécie pas. Son une-deux avec Marcelo sur l'ouverture du score était parfait et il a manqué à plusieurs reprises le troisième but sur une belle remise en retrait de Gareth Bale (33e) ou d'autres tentatives ultérieures (60e, 70e, 81e).

Entre le Portugais et le Gallois, on n'a pas trop vu la brouille supposée sur laquelle spéculait cette semaine la presse espagnole. Sans doute ménagé avant Paris, Bale a d'ailleurs cédé sa place à la pause pendant que Ronaldo restait sur le terrain malgré une petite alerte à un genou.

Au Parc des Princes mercredi, l'efficacité de Ronaldo et Navas sera précieuse. Mais elle pourrait ne pas suffire et l'entraîneur Rafael Benitez doit sans doute espérer le retour de blessure d'un défenseur comme Ramos (épaule) pour stabiliser son arrière-garde.

jed/pyv