NOUVELLES
17/10/2015 05:58 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Début des législatives pour les Egyptiens à l'étranger

Les Egyptiens installés à l'étranger ont commencé à voter samedi pour les élections législatives, à la veille du début du scrutin dans une partie de l'Egypte, a annoncé l'agence officielle Mena.

Ces élections, qui devraient asseoir le pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi, sont organisées en deux étapes.

Elles débuteront dimanche et lundi dans 14 des 27 provinces du pays, pour plus de 27 millions d'électeurs. La seconde étape, qui concernera plus de 28 millions d'électeurs dans les 13 provinces restantes, aura lieu les 22 et 23 novembre.

Pour une partie des citoyens égyptiens installés à l'étranger, le scrutin se tient samedi et dimanche dans 139 ambassades et consulats égyptiens, a indiqué l'agence Mena, qui a précisé que les bureaux de vote avaient ouvert notamment en France et en Arabie Saoudite.

Il s'agit des premières élections législatives organisées depuis l'éviction par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

L'Egypte est sans Parlement depuis juin 2012, l'Assemblée dominée par les islamistes ayant été dissoute par la Haute cour constitutionnelle qui avait jugé la loi électorale contraire à la Constitution.

L'unique chambre du Parlement comptera 596 députés, dont 28 nommés par le président.

Pour les observateurs, le futur Parlement élu sur un mode de scrutin complexe, à la fois uninominal et de liste, ne sera qu'une chambre d'enregistrement pour les décisions de M. Sissi, l'ex-chef de l'armée qui a destitué M. Morsi et lancé une répression sanglante contre ses partisans.

tgg/bpe