NOUVELLES
17/10/2015 18:04 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Au tour des Red Wings de s'incliner devant le Canadien qui l'emporte 4-1

MONTRÉAL — Un défenseur que les Red Wings de Detroit auraient peut-être aimé rapatrier dans sa terre natale au cours de l'été est venu les couler samedi soir, au Centre Bell.

Jeff Petry a marqué son premier but de la saison lors d'une supériorité numérique en troisième période, et le Canadien a continué d'altérer son livre des records, l'emportant 4-1.

Le Tricolore, cuvée 2015-16, a ainsi mérité un sixième triomphe d'affilée en début de saison, un tour de force que des géants tels Maurice Richard, Jean Béliveau et Guy Lafleur n'ont jamais pu orchestrer.

Brendan Gallagher, en deuxième période, Tomas Plekanec, tard au troisième vingt, et Brian Flynn, dans un filet désert, ont réussi les autres buts du Canadien. Le jeune Dylan Larkin a marqué l'unique filet des visiteurs, victimes d'un deuxième revers en autant de soirs.

Grâce à une troisième période de haut niveau, le Canadien a largement dominé au chapitre de tirs aux buts, 41-22. Lors du dernier vingt, Carey Price n'a vu que cinq tirs pendant que Petr Mrazek était mis à l'épreuve à 19 reprises.

Le Canadien complétera son court séjour de trois matchs devant ses partisans en accueillant, mardi soir, les Blues de St. Louis, une autre formation qui connaît un bon départ en 2015-16.

Des chances ratées

Le Canadien a vu son pourcentage d'efficacité en avantage numérique, déjà bas, diminuer davantage lors du premier vingt, mais ce n'est certainement pas par manque d'effort.

Pendant les infractions appelées à Joakim Andersson et à Darren Helm, le Tricolore a constamment bourdonné autour du filet de Mrazek et amassé sept tirs, dont plusieurs de qualité.

Mais c'est Andrei Markov qui a manqué la meilleure chance d'ouvrir la marque, pendant que Helm se trouvait au cachot. Posté à la droite du gardien des Red Wings, le vétéran défenseur a bénéficié d'un généreux retour de lancer, mais son tir a frappé l'extérieur du poteau.

À l'autre bout de la glace, Price a été tenu peu occupé, mais vers la fin de la période, il a réalisé un arrêt-clé de la mitaine aux dépens de Gustav Nyquist. L'attaquant des Red Wings avait profité du fait que Markov et P.K. Subban s'étaient commis trop profondément en zone adverse pour filer seul vers Price.

La séquence prend fin

Pour la première fois de la jeune saison, le Canadien a accusé un déficit lors d'un match et on peut imaginer que Price ne devait pas être trop fier de lui.

Le gardien du Tricolore a vu sa séquence de 114 minutes et 29 secondes sans donner de but prendre fin lorsqu'il a cédé devant Larkin, à 4:47 de la période médiane. Le prometteur attaquant de 19 ans l'a battu d'un tir du revers inoffensif, et d'un angle fermé, la rondelle donnant contre la jambière droite du portier du Canadien avant de glisser derrière la ligne rouge.

Quelque trois minutes plus tard, les hommes de Michel Therrien ont finalement converti une supériorité numérique... avec l'aide de la reprise vidéo.

Patinant sur le flanc gauche, Plekanec a dirigé une passe devant le but que le défenseur Kyle Quincey a tenté d'intercepter. Au même moment, Gallagher fonçait vers le filet et en trébuchant, le disque a frappé son patin et déjoué Mrazek.

Les deux équipes et les spectateurs ont dû attendre plusieurs minutes avant de connaître le verdict des officiels, et la confirmation du premier but de Gallagher cette saison.

L'attaque à cinq du Canadien a de nouveau frappé en troisième période, et de façon beaucoup plus esthétique. Après avoir reçu une passe d'Alex Galchenyuk, Petry a effectué un déplacement latéral vers sa gauche avant de laisser partir un boulet qui est passé entre les jambières de Mrazek, ennuyé par la présence de David Desharnais.

Plekanec a scellé l'issue du match avec un peu plus de deux minutes à jouer. Flynn a complété la marque alors qu'il n'y avait que des poussières au cadran.