NOUVELLES
17/10/2015 09:36 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

ATP - Shanghai: Djokovic marche sur l'eau et... sur Murray

Novak Djokovic s'est montré intraitable avec Andy Murray, impuissant et balayé en deux sets expéditifs (6-1, 6-3), pour rejoindre samedi Jo-Wilfried Tsonga en finale du Masters 1000 de Shanghai.

Le N.1 mondial briguera son neuvième titre de la saison dimanche, après avoir déjà remporté trois des quatre levées du Grand Chelem (Melbourne, Wimbledon, US Open), quatre Masters 1000 (Rome, Monte-Carlo, Miami, Indian Wells) et le tournoi de Pékin.

Le Serbe n'a plus perdu un set en neuf matches. Roger Federer est le dernier à avoir réussi à lui en ôter un en finale à New York. Ce sera par ailleurs sa treizième finale. A 28 ans, "Djoko" réalise tout simplement la saison la plus aboutie de sa carrière.

C'est dire l'immense défi qui attend Tsonga, excellent un peu plus tôt dans la journée contre Rafael Nadal (6-4, 0-6, 7-5). Si cette première demi-finale a donné lieu à un beau spectacle, le vingt-neuvième épisode de la rivalité entre Djokovic et son dauphin Murray n'a lui pas tenu ses promesses.

A défaut d'un blockbuster, les spectateurs ont eu droit à un film de série B où Djokovic a crevé l'écran. Murray a vite perdu pied et a été incapable de réagir. En difficulté sur son service, l'Ecossais a cumulé les fautes directes (17 contre 1 seulement pour Djokovic dans le premier set).

Il y a bien eu cette étincelle lorsqu'il a breaké d'entrée dans le second set. Mais elle a été rapidement éteinte par Djokovic qui a bouclé ce match en 1h07.

Il s'agit de sa vingtième victoire contre le Britannique, censé être son concurrent le plus redoutable cette saison. Mais Murray ne l'a battu qu'une fois lors de leurs dix derniers matches (en finale au Canada en août).

C'est dire l'ascendant psychologique pris par Djokovic. Tsonga devra jouer le match de sa vie dimanche pour espérer le battre.

ll/jcp